23 juillet 2018

Entre Arafat & Habache, c'est ce dernier qui avait raison

George Habache a été l’ennemi absolu d’Israël pendant des décennies, l’incarnation du mal, le diable incarné. Même le titre 'Dr.' avant son nom – il était pédiatre – était considéré comme blasphématoire. Habache planifiait les détournements d’avions, Habache était la terreur et la terreur seulement. Dans un pays qui ne reconnaît pas l’existence de partis politiques palestiniens (avez-vous déjà entendu parler d’un parti politique palestinien? Il n’y a que des groupes terroristes), la connaissance... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Quand racisme et ségrégation sont perçus comme des «droits légitimes»

Les résidents juifs d’Afula, ville du nord d’Israël, ont protesté la semaine dernière contre la vente d’une maison à une famille arabe et la possibilité que la ville ait une population mixte juive et arabe. Je ne doute pas une seconde que toute personne croyant à la liberté et à la justice verrait cette protestation comme l’expression d’un racisme pro-ségrégationniste rappelant l’apartheid sud-africain. Cette protestation arrive juste quelques mois après que Sivan Yehieli, président du Conseil Municipal de Kfar Vradim, a annoncé... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 juin 2018

Le 'plan de paix' de Trump: une énième offense au peuple palestinien

Un site internet israélien a révélé certains points du soi-disant great deal ou 'plan de paix' que Donald Trump proposera pour résoudre la question palestinienne. En effet, le journal Rai al Youm de Abdel Bari Atwan a repris l’information du site israélien Debka File, proche de l’armée israélienne et de la droite sioniste. Elle concerne une série de points du futur accord. Rai al Youm les qualifie comme une "énième offense pour le peuple palestinien".   Selon le site internet israélien, l’accord a été... [Lire la suite]
02 juin 2018

Fait rare: une parlementaire européenne exige une enquête sur les méfaits du lobby sioniste

Un membre éminent du Parlement européen exige une enquête officielle sur le rôle d’un haut fonctionnaire de l’Union européenne [UE] dans une campagne de dénigrement menée par le lobby israélien à son encontre. Ana Gomes, une députée de centre-gauche du Portugal, est accusée d’antisémitisme par les groupes de pression israéliens après qu’elle les ait publiquement critiqués pour avoir tenté de l’empêcher de recevoir le militant palestinien de défense des droits humains Omar Barghouti, pour prendre la parole au Parlement européen à... [Lire la suite]
02 mars 2018

Le courage & l'exemple nous viendront d’Afrique du Sud, bien placée pour savoir ce qu'il en est

L’Afrique du Sud sur le point de rompre ses relations diplomatiques avec Israël   L’Afrique du Sud a été un fervent allié de la lutte des Palestiniens et elle s’est régulièrement exprimée contre les atrocités commises par le gouvernement israélien Le gouvernement sud-africain a l’intention de rompre ses liens diplomatiques avec Israël, en signe de protestation contre le traitement infligé au peuple palestinien, a annoncé hier la ministre de la science et de la technologie du pays, Naledi Pandor. Pandor a informé les... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 mars 2018

Un festival de propagande israélienne annulé dans une université française

Les militants célèbrent une victoire pour les droits des Palestiniens après qu’un festival faisant la promotion d’Israël ait été annulé à l’université de Lille, dans le nord de la France, la semaine dernière. Pendant ce temps, le gouvernement continue d’être complice des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, qu’il prétend dénoncer. Le festival Escale en Israël devait se dérouler du 14 au17 Février, avec des conférences, de la musique, des films, des dégustations de vins et de gastronomie. Il était sponsorisé par... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 06:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
26 février 2018

«En Israël pousse un racisme proche du nazisme à ses débuts»

L’annonce est autant symbolique que contestée à l’international: le 6 décembre 2017, le président américain Donald Trump a décidé de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. L’ambassade américaine, actuellement établie à Tel-Aviv, ouvrira ses portes avant fin 2019. L’initiative a rapidement été saluée par le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahu. Depuis, à la Knesset, le Parlement, la droite mène une offensive sur plusieurs fronts. Le 2 janvier, les députés ont voté un amendement à la loi fondamentale, c’est-à-dire... [Lire la suite]
03 février 2018

En cas de conflit, Israël menace le Liban de sa 'pleine puissance'

Tel Aviv est prêt pour une invasion totale du Liban en cas de conflit militaire, a déclaré le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman. Ses menaces sont proférées alors que les relations entre les deux pays voisins s'enveniment. L'éventualité d'un conflit avec le Liban n'effraie pas Israël. Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, se prépare même à une invasion totale. «Nous devons nous préparer à des manœuvres sur le terrain», a déclaré le ministre, lors d'une conférence à l'Institut d'études de la... [Lire la suite]
30 janvier 2018

Le racisme de l'idéologie sioniste s'étale partout

«Trafic légal d’êtres humains»: le programme israélien d’expulsion massive des réfugiés africains. Quarante-mille demandeurs d’asile érythréens et soudanais en Israël ont le choix entre accepter un billet d’avion pour des pays dangereux et encourir une peine de prison d’une durée indéterminée. Togod Omar, activiste soudanais, a défendu pendant cinq ans la démocratie et les droits des travailleurs dans son pays, jusqu’à ce que ses activités soient portées à l’attention de la dictature soudanaise. « Le gouvernement a commencé à... [Lire la suite]
25 janvier 2018

Mahmoud Abbas, une rupture en trompe-l’œil avec Donald Trump

La décision de Donald Trump de transférer l’ambassade des États-Unis à Jérusalem et de reconnaître cette ville comme capitale d’Israël ont mis en lumière l’impasse totale des accords d’Oslo. Même le président de l’Autorité palestinienne a dû le prendre en compte, en durcissant considérablement son langage. Mais il semble refuser de remettre en cause la stratégie qu’il suit depuis plus de dix ans, comme le prouve la décision de modifier les documents adoptés par le conseil central de l’OLP. Les 14 et 15 janvier s’est... [Lire la suite]