Source: Externe

Avant de tenter de briser le blocus de Gaza, les humanitaires sur les 2 petits bateaux qui devaient faire escale dans la capitale, n’ont pu briser le blocus de Paris. L'image restera pour longtemps une honte pour la France, une honte pour Paris!

Ce n’est pas la marine israélienne qui s’attaque à la Flottille de la Liberté pour Gaza, c’est la police fluviale de la Préfecture de police qui, par la force, empêche d’accoster aux quais de la Seine, alors qu’elle avait navigué sans problème aux Pays-Bas et en Belgique.

Nous avions souligné dès le départ que le lobby israélien avait entrepris Anne Hidalgo (maire de Paris -ndlr) pour qu’elle empêche ces bateaux d’arriver.

Mais l’AFPS ayant assuré que les 'problèmes techniques' avaient été levés, c’est avec grand plaisir que nous avons relayé l’information de leur accueil ce dimanche 17 juin.

L’attitude du gouvernement français 'ne devient pas inquiétante'. Elle l’est depuis longtemps et les choses ne font qu’empirer.

La France devient une colonie israélienne, et nous ne devons pas l’accepter.

Qui ignore aujourd’hui que la France participe au blocus de Gaza, ce vaste camp de concentration?

Le gouvernement français donne des ordres aux banques françaises pour qu’elles bloquent les dons que les citoyens français veulent envoyer à Gaza, par exemple. C’est bien plus qu’un silence complice!

Source: Externe

La collaboration avec l’occupation israélienne se traduit à tous les niveaux, militaire, scientifique, et 'culturel', comme on le voit avec le fait de célébrer les 70 ans de nettoyage ethnique, en mettant à disposition des criminels de guerre les lieux les plus prestigieux en France, du Grand Palais à l’Académie des Sciences.

La France donne ses points à l’Eurovision à la représentante d’Israël, pendant que l’armée israélienne, dont cette dernière se réclame, massacre à Gaza.

Des villes françaises testent les nouvelles méthodes de délation de ses voisins mises au point par Israël.

La France encourage les citoyens français qui le souhaitent à aller servir dans l’armée d’occupation israélienne et y commettre tous les crimes qu’ils veulent, puis à revenir tranquillement en France.

L’Etat français permet à ceux qui font des dons pour l’armée israélienne, de les déduire de leurs impôts...

L’Etat Français non seulement laisse emprisonner un de ses ressortissants, Salah Hamouri, sans la moindre justification par Israël, mais attaque en plus en justice les maires qui demandent sa libération!

Alors, oui, nous avons dépassé le stade de 'l’inquiétude'.

Nous en sommes à celui de l’alarme et de la mobilisation parce que tout ceci est immonde et que cela nous concerne directement.

Mais ils ne l’emporteront pas au paradis, ces pétainistes de tous poils: PLUS QUE JAMAIS BOYCOTT D’ISRAEL !

Et nous avons de multiples moyens d’amplifier la campagne internationale BDS !

CAPJPO-EuroPalestine -

18.06.18

Source: CAPJO-Europalestine