Source: Externe

Une armée nationale palestinienne est née

 

Après une première manœuvre conjointe organisée en décembre 2020 dont on a constaté les résultats impressionnants au cours de l’opération 'Épée de Quds' de mai 2021, différents groupes de résistance palestiniens viennent de lancer un second tour d’exercices conjoints qui transmettent des messages importants aux amis et aux ennemis.

Toutes les parties régionales et internationales en auraient donc saisi un premier important message, en ce sens que la Résistance a atteint un niveau de coordination si élevé qu’elle est désormais bel et bien capable d’organiser des exercices conjoints d’envergure impliquant divers groupes palestiniens dans le cadre d’une seule et même cellule d’opérations conjointe.

Dans un communiqué, la cellule d’opérations conjointes des groupes de résistance palestiniens a annoncé avoir organisé un nouveau tour de l’exercice militaire "Pilier solide", Al-Rukn al-Shadid-2, afin de rehausser les capacités de combat et la compétence opérationnelle des groupes de résistance pour faire face aux différents défis et menaces.

À ce sujet, le porte-parole du mouvement de résistance islamique de la Palestine (Hamas), Mohammed Hamada, a indiqué que «les manœuvres Al-Rukn al-Shadid-2 avaient lieu dans le sens du renforcement des actions conjointes entre les groupes palestiniens et pour transmettre un message clair au régime sioniste, en ce sens que le peuple palestinien résiste toujours face à l’ennemi, et que la Palestine ne sera jamais démembrable». Nous restons totalement prêts à recourir à tous les scénarios envisageables», ajoute le communiqué.

Source: Externe

Toujours selon le porte-parole du Hamas, la cellule d’opérations conjointe s’est fixé comme premier objectif de créer à travers les exercices militaires un cadre idéal afin que les branches militaires de différentes factions palestiniennes puissent échanger des données, expériences et savoir-faire techniques.

«Échanger l’expérience dans divers domaines notamment l’ingénierie, la télécommunication et la cybernétique, parvenir à un niveau élevé de précision sur fond de la coordination sur le terrain entre divers groupes, uniformiser les efforts et accélérer la mise en œuvre des plans spéciaux font également partie des objectifs de cette manœuvre conçue pour permettre aux groupes palestiniens d’accéder après tout à un haut niveau de puissance et d’assiduité dans la confrontation avec l’ennemi usurpateur».

Des analystes palestiniens l’ont également affirmé; les groupes palestiniens voient dans ces manœuvres militaires une épreuve pour se mesurer à tous les scénarios possibles de confrontation avec l’ennemi.

En plus, les manœuvres conjointes à l’instar d’Al-Rukn al-Shadid-2 mettent au grand jour la futilité des allégations des responsables israéliens qui se vantent d’avoir détruit les capacités militaires de la Résistance lors de la guerre des Onze jours de mai 2021; or, la Résistance palestinienne ne cesse de se renforcer chaque jour davantage.

Source: Externe

Résistance, l’unique option des Palestiniens face aux occupants

Ce deuxième round des manœuvres conjointes "Pilier solide-2" est en fait la confirmation d’une importante réalité: tous les Palestiniens ont convenu que la résistance est leur unique option pour restaurer leurs droits légitimes, sans mettre en péril les acquis politiques et militaires déjà obtenus.

Il y a un autre point important qui mérite d’être évoqué: jusqu’ici il était de coutume que seulement les grands mouvements de résistance palestiniens, dont le Hamas et le Jihad islamique, organisent les manœuvres conjointes, mais aux deux étapes des exercices militaires Al-Rukn al-Shadid, ont participé tous les groupes palestiniens avec leurs branches armées.

Source: Externe

À titre d’exemple, on pourrait citer les noms des brigades Martyr Abu Ali Mustafa, Fatah, brigades des Martyrs al-Aqsa, brigades Abd al-Kader al-Hussein, Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), brigades Al-Nasser Salah al-Din ou l’aile militaire du Comité de résistance populaire, etc.

C’est d’ailleurs prometteur, puisque les groupes palestiniens ont su montrer à travers ces manœuvres qu’ils ont surpassé les différends internes et sont parvenus à une véritable unité inter-palestinienne qui garantit de plus grandes victoires futures.

Pour finir, il serait utile de rappeler que la tenue des exercices conjoints d’envergure, malgré le blocus imposé par le régime occupant israélien, montre que la Résistance palestinienne est sur le point de devenir une armée puissante en bonne et due forme.

L’opération 'Épée de Quds' en a donné l’avant-goût aux Israéliens: la future étape de confrontation avec la Résistance palestinienne sera riche en surprises pour l’ennemi usurpateur.

Rédaction Presstv -

11.01.22

Source: presstv.ir