FREE PALESTINE
29 janvier 2009

Haniyeh favorable à un organe indépendant de reconstruction

Haniyeh favorable à un organe indépendant de reconstruction

28/01/2009
KHALED ABU TOAMEH

Le Premier ministre Hamas Ismaïl Haniyeh a annoncé mardi que son gouvernement soutenait l'idée de l'établissement d'un organisme indépendant chargé de superviser les travaux de reconstruction de Gaza avec l'aide de la communauté internationale.

Cette idée a été proposée par le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa.

"Mon gouvernement facilitera le travail d'un tel organisme", a affirmé Haniyeh. "Notre objectif est à présent de soulager la souffrance de notre peuple. Nous ne prévoyons pas de recevoir l'aide financière parce que nous voulons aider à atteindre ce but."

Haniyeh est resté dans un endroit caché depuis le début de l'opération "Plomb durci". D'après ses auxiliaires, il réapparaîtra une fois que le cessez-le-feu avec Israël sera formellement atteint.

Mardi, le Koweït a annoncé qu'il ne transférerait pas d'argent à Gaza par le biais de l'Autorité palestinienne (AP) à Ramallah. L'aide financière sera donnée au Fonds arabe de développement, un organisme indépendant constitué de représentants de différents pays arabes.

Des parlementaires koweitiens ont effectivement affirmé qu'ils n'avaient pas confiance en l'AP à cause de rapports de corruption financière sur les personnes du président Mahmoud Abbas et de son Premier ministre Salaam Fayad.

Parallèlement, la semaine dernière, dans la perspective des actes de répression envers les militants du Hamas, des forces de sécurité de l'AP dans les Territoires de Judée-Samarie ont arrêté cinq journalistes palestiniens.

L'un d'entre eux, Khaled Amayreh, a longtemps enquêté sur la corruption financière qui existe au sein de l'AP.

D'après le commandant de la sécurité AP, son arrestation n'a rien à voir avec son travail de journaliste. "Il a été arrêté à cause de ses liens avec des organisations islamiques", explique-t-il.

Des combattants Fatah à Naplouse ont par ailleurs incendié la voiture du professeur Abdel Sattar Kassam, un ancien candidat à la présidence, qui a ouvertement critiqué le gouvernement AP.

Pendant l'opération Plomb durci, ce professeur de sciences politiques a exprimé sa solidarité avec le Hamas et a ouvertement critiqué le président Abbas.

Une milice du Fatah à Naplouse a clamé la responsabilité de cet incendie. Les forces de sécurité de l'AP ont ouvert une enquête.

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1233050194554&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

Commentaires
Derniers commentaires
Recevez nos infos gratuites
Visiteurs
Depuis la création 865 317
Archives