20 octobre 2021

Comment le gouvernement français est infiltré par le lobby sioniste

Meyer Habib: le député français qui murmure à l’oreille de Benyamin Netanyahu   Le député Meyer Habib est un ami proche de l’ancien 1er ministre israélien Benyamin Netanyahu. Il a longtemps été son relais à l’Assemblée et à l’Elysée, quitte à s’opposer aux positions diplomatiques françaises. Contrairement à ses obligations légales, il est aussi actionnaire de sociétés non déclarées en France. Un invité surprise sur la photo officielle. Le mercredi 22 janvier 2020, Emmanuel Macron est invité à la résidence du 1er ministre... [Lire la suite]
02 octobre 2020

Qui est Georges Ibrahim Abdallah, le plus ancien prisonnier politique d’Europe?

Le 25 octobre, Georges Ibrahim Abdallah entamera sa 37è année de détention. Ce militant communiste, héros de la résistance de la cause palestinienne, est emprisonné à Lannemezan, en France, depuis 1984. Techniquement, il pourrait être libre depuis 1999   Le nom d’Abdallah a hanté la France dans les années 1980, mais qui est-il vraiment? Abdallah a été condamné en 1987 à la prison à vie pour complicité présumée dans l’assassinat à Paris de deux diplomates, un Américain et l’autre Israélien, parce qu’il était le dirigeant... [Lire la suite]
16 mars 2019

Au Moyen-Orient, les mauvais choix européens s’accumulent

Depuis ces derniers mois, une nouvelle polémique enfle et commence à agiter la sphère politico-médiatique européenne: que faire des nombreux ressortissants désignés comme «jihadistes» qui rentrent ou désirent rentrer dans leur pays d’origine après s’être battus contre l’Etat syrien?   Question sensible qui renvoie au plan sécuritaire autant que juridique[1], sans oublier l’opinion publique, mais qu’il convient comme toujours, de contextualiser pour tenter d’en comprendre les tenants et aboutissants. La raison de la... [Lire la suite]
02 janvier 2019

“Ne quémandez pas ma liberté”

Ancien condisciple du président Macron à l’ENA, M. Ramy Adwane est le premier officiel libanais à rendre visite à Georges Ibrahim Abdallah en 34 ans de captivité   Le doyen des prisonniers politiques dans le monde a mis l’accent sur 'la centralité de la cause palestinienne' ainsi que sur la nécessité de préserver 'le rôle militant du Liban', assurant que 'les forces révolutionnaires arabes triompheront des adeptes de l’enseignement d’Ibn Taymima', dans une claire allusion aux groupements terroristes néo-islamistes... [Lire la suite]