19 novembre 2019

Baqura & Al Ghumr reviennent à la Jordanie sous les acclamations de tout le Royaume

Du point de vue jordanien: Les militants politiques, les jeunes et les citoyens ont exprimé leur joie et leur fierté devant la décision du Royaume de mettre fin aux annexes de Baqura et d'Al Ghumr dans le traité de paix israélo-jordanien   Dans son discours du Trône, lors de l’ouverture des sessions ordinaires du Parlement, le Roi a déclaré: "Aujourd’hui, je proclame la fin de la validité des annexes de l'accord de paix concernant Baqura et Ghumr, et le rétablissement de notre souveraineté totale sur ces territoires." ... [Lire la suite]
28 septembre 2019

La situation des agriculteurs palestiniens s’aggrave, mettant en danger toute la Palestine

B.Netanyahu a perdu son pari et devra gouverner en coalition. Mais ni lui, ni B.Gantz, son rival du Parti Bleu et Blanc, ne parlent de l’occupation ou font des propositions pour y mettre fin. Au contraire, ils se disputent à qui offrira le plus aux colons   Pendant la campagne, le Premier ministre israélien B.Netanyahu a affirmé sa volonté d’annexer des parties de la vallée du Jourdain et toutes les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée. Le territoire visé couvre 75% de la zone C, qui est la région la plus arable et... [Lire la suite]
23 septembre 2019

Toute annexion supplémentaire détruit de l’intérieur le rêve sioniste

Le plan d'annexion de Netanyahu élimine tous les murs soigneusement érigés par Israël pour diviser les Palestiniens, détruisant de l’intérieur le rêve sioniste d’un État à majorité juive   Cela devait être la promesse électorale suprême. Benyamin Netanyahu, l’homme qui domine Israël depuis près de trente ans, avait prévu d’asséner ainsi le coup de grâce à ses rivaux politiques de la droite colonisatrice. Avigdor Lieberman, le faiseur de roi? Plus maintenant.  Toutefois, l’annonce par Netanyahu qu’il annexera... [Lire la suite]
23 juillet 2019

Les sionistes ont produit une crise qui se retourne contre eux

La destruction par Israël de l’environnement dans les territoires palestiniens menace maintenant des vies israéliennes   La crise humanitaire grandissante à Gaza est enfin considérée en Israël comme un problème urgent nécessitant une action «claire et immédiate». Mais surtout n’imaginons pas que c’est l’impact de la crise sur la population de Gaza qui déclenche l’alarme à Tel-Aviv, mais plutôt les dommages environnementaux possibles que la misère actuelle de Gaza pourrait causer à Israël. Le 3 juin, des chercheurs des... [Lire la suite]
19 mai 2019

Eléments fuités du "plan de paix" de Trump

Avec les réserves qui s'imposent tant que ce n'est pas officiel, voici quelques premiers éléments fuités du "plan de paix" de Trump: création de la "Nouvelle Palestine" et aide à Israël dans une prochaine guerre contre Gaza si les Palestiniens refusent les conditions de leur reddition   Yisrael Hayom a publié aujourd’hui un document contenant les «points principaux» du prétendu «deal du siècle» de l’administration Trump, dans lequel il expose un projet de solution à deux États prévoyant la création d’un État démilitarisé... [Lire la suite]
21 juillet 2018

Avant que le Golan ne redevienne syrien : propos prémonitoires du Dr Taiseer Maray

Il y a quelques années, j’ai choisi de me rendre en Palestine occupée, pour voir par moi-même une situation que les médias dominants me semblaient décrire de manière partiale et non équilibrée. Depuis, rien n’a vraiment changé : les agresseurs sont toujours présentés comme les victimes et les résistants comme les coupables, dans la mesure où est répété ad nauseam, ‘le droit d’Israël à se défendre des attaques terroristes palestiniennes’… alors que manifestement, il y a bien un occupant (Israël) et un occupé (Palestine) qui ne... [Lire la suite]
05 janvier 2018

Heureuse Palestine avant la malédiction sioniste

Le projet sioniste a, dès le début, désinformé l’opinion publique par une propagande mensongère. On se souvient du slogan «Une terre sans peuple, pour un peuple sans terre» répété à satiété (1). La phrase sonnait bien, et a fait le tour du monde. Nous allons analyser le premier terme de ce slogan. « Une terre sans peuple » voulait faire croire que la Palestine était une région vide de population, que les espaces y étaient encore disponibles à profusion, que l’absence d’hommes avait laissé la friche occuper les niches ainsi... [Lire la suite]