04 mai 2019

Plus de feuilles de vigne pour masquer l’apartheid israélien

Envolées les feuilles de vigne pourries utilisées pour masquer l’apartheid israélien   Le 19 juillet de l’année dernière, la Knesset, parlement israélien et principale institution démocratique, a adopté la loi raciste de l’État-nation, qui n’accorde le droit à l’autodétermination en Israël qu’aux seuls juifs. A la veille des élections législatives du 09 avril, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a indiqué aux citoyens arabes d’Israël les 22 pays arabes vers lesquels ils pourraient déménager. Encouragé par le fait que le... [Lire la suite]
26 avril 2019

Une nouvelle génération, prête à se tenir aux côtés des Palestiniens

La semaine dernière, les Israéliens ont élu Benjamin Netanyahu premier ministre pour un cinquième mandat, malgré la menace de sa mise en accusation dans trois cas de corruption   Les transgressions criminelles dont il est accusé semblent ne pas peser lourd en face du pacte que Netanyahu a planifié avec le parti ouvertement raciste et fasciste Jewish Power. Des membres de ce parti, composé de partisans de l’extrémiste Meir Kahane, dont le parti Kach est considéré comme une organisation terroriste par les... [Lire la suite]
23 avril 2019

Netanyahu n’est pas le problème: c’est le peuple israélien qui l’est

«L’apartheid n’a pas commencé avec lui et ne finira pas avec son départ; il ne sera probablement même pas ébréché. L’une des nations les plus racistes au monde ne peut pas se plaindre du racisme de son premier ministre»   Ce n’est pas le 1er Ministre Benjamin Netanyahu, tout au moins pas seulement lui. On ne peut pas blâmer une seule personne, aussi influente et puissante soit-elle, pour tout ce qui est mauvais, comme le font ses opposants et ennemis. Le racisme, l’extrême nationalisme, la discorde, l’incitation, la haine,... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 avril 2019

Israël: modèle à suivre pour les racistes et les islamophobes du monde entier

Adulé par l’extrême droite, Israël s’est joint à un mouvement mondial pour promouvoir les politiques d’extrême-droite et la haine anti-musulmane   Le 17 mars, la Cour suprême israélienne a interdit à Michael Ben Ari, chef du parti néo-fasciste Otzma Yehudit (Pouvoir juif) de participer aux élections générales du 9 avril, affirmant que le fait de lui permettre de concourir pour un siège à la Knesset reviendrait à «légitimer le racisme». Cette décision est intervenue moins d’un mois après la conclusion d’une alliance... [Lire la suite]