04 juin 2020

Contre la colonisation israélienne, l’exigence de la radicalité

Un texte des Jeunes Communistes de la Loire   Entre la fin du 19è siècle et nos jours, les territoires associés à la Palestine historique se sont réduits comme peau de chagrin. Rachats de terres, expulsions des palestiniens, plan de partage de l’ONU, création unilatérale de l’État d’Israël, guerre de 1948, guerre de 1967, accords d’Oslo bafoués, plan Trump avalisant la colonisation israélienne post-1967, et récemment la formation d’un gouvernement d’union nationale en Israël prêt à annexer de nouveaux territoires en... [Lire la suite]
30 avril 2020

Les USA & Israël font équipe pour contrecarrer les investigations sur les crimes de guerre

Les menaces du Secrétariat d’État américain de sanctionner deux employés qui travaillent pour le procureur en chef de la Cour Pénale Internationale et leurs familles, le mois dernier, ont  été la première salve d’une nouvelle guerre USA-Israël contre l’institution judiciaire de La Haye   Les deux États sont face au spectre embarrassant d’investigations de la Cour sur des crimes de guerre – un défi sans précédent à leur impunité. En réponse, ils visent à affaiblir la Cour en l’empêchant d’exercer sa... [Lire la suite]
02 juin 2019

L’émancipation arabe et la libération de la Palestine

Le problème palestinien trouve ses racines dans la chute de l’Empire ottoman, l’un des nombreux événements de grande ampleur associés à la Première Guerre mondiale qui ont modifié la carte   Les vecteurs de la guerre traitèrent comme des butins la plupart des territoires qui faisaient autrefois partie du califat ottoman et qui constituent aujourd'hui le monde arabe, un monde qui finit par être divisé en pas moins de vingt entités politiques conçues sous la forme des États territoriaux modernes d'Europe. Tous, à l'exception... [Lire la suite]
09 juillet 2018

Mieux comprendre le M-O: Jordanie, le maillon faible?

Début juin, la Jordanie a connu une vague de protestation populaire massive qui a inquiété non seulement les dirigeants du Royaume Hachémite, mais aussi ses alliés régionaux et internationaux. En moins d’une semaine, on a assisté au remplacement du premier ministre et à l’octroi par les pétromonarchies d’une aide de 2.5 milliards de dollars. La volonté de secourir économiquement cet Etat pour le bien-être de la population jordanienne apparait cependant comme une justification peu crédible. Comme de nombreux Etats arabes,... [Lire la suite]