05 octobre 2018

Il existe encore de (très) rares vrais journalistes

Gideon Levy est un peu un roi philosophe bien que le voyant assis dans son minuscule jardin dans une banlieue de Tel-Aviv, un chapeau de paille ombrageant des yeux sombres malicieux, je trouve quelque chose d’un personnage de Graham Greene dans le journaliste le plus provocant et détesté de Haaretz. Courageux, subversif, rempli de douleur – d’une manière dure et sans compromis – il est le genre de journaliste que vous adorez ou détestez. Les philosophes hors-pair du style de Platon sont peut-être nécessaires pour notre santé morale,... [Lire la suite]
16 août 2018

En Palestine, les enfants doivent braver tous les dangers pour s’instruire

Violences et intimidations de la part des colons et des soldats, confiscations de terres, démolitions de salles de classe… tout est fait pour empêcher les enfants palestiniens de jouir de leur droit à l’éducation. Les soldats israéliens ont fait irruption pendant que les enfants étaient en train de jouer devant l’école de leur village, au sud de Naplouse. En l’espace de quelques minutes, les gaz lacrymogènes ont envahi le terrain de jeu, des pierres ont été jetées et un garçon de 10 ans a reçu dans la tête une balle en métal... [Lire la suite]
15 avril 2018

Gaz lacrymogène & terreur: scolarité palestinienne sous odieuse occupation

Selon des responsables, 95 écoles de Cisjordanie ont subi des attaques en 2017 tandis que l’intimidation, les démolitions et l’occupation ont de lourdes conséquences pour les enfants palestiniens NAPLOUSE, Cisjordanie occupée - Les soldats israéliens sont arrivés pendant que les enfants jouaient devant leur école, dans un village au sud de Naplouse. Il a suffi de quelques minutes pour que le gaz lacrymogène envahisse la cour de récréation, que des pierres soient jetées, qu’un enfant de 10 ans soit touché à la tête par une balle... [Lire la suite]
10 avril 2018

Poursuivre le chemin de la libération

« Demain, nous marcherons pour le retour, et nous sommes déterminés. C'est notre retour. A peine l'ennemi a-t-il entendu en parler qu'il a commencé à gémir et à réfléchir sur la manière de sortir de cette impasse. Il pense que nous voulons la nourriture qu'il nous a volée. Nous sommes venus lui dire : Va-t’en, va-t'en, va-t'en loin de nos orangers, de notre terre, de nos maisons. Ici, c'est notre terre, notre ciel, nos montagnes et notre al-Quds. » La 'grande marche du retour' dans la bande de Gaza, vers les lignes... [Lire la suite]
28 mars 2018

«Ils font de notre vie un cauchemar»: les Palestiniens confrontés à la violence des colons

Dans le nord vallonné de la Cisjordanie, sur les collines entourant la ville palestinienne de Naplouse et une douzaine de plus petits villages, se dresse une ceinture de colonies israéliennes notoirement violentes, semblables à des tours de guet. La plus tristement célèbre de ces colonies, qui ont toutes été construites en violation du droit international, est celle de Yitzhar qui, avec ses avant-postes contigus, abrite plus de 200 militants israéliens. Pour les Palestiniens vivant dans les six villages de la vallée située en... [Lire la suite]
14 mars 2018

Génération Ahed ! Vaincre une double oppression

Alors que partout à travers le monde, des voix se lèvent pour exiger la libération de Ahed Tamimi – une adolescente palestinienne de 17 ans – les autorités israéliennes ont arrêté neuf autres membres de sa famille. Parmi ceux qui ont été arrêtés le 26 février se trouve le cousin d’Ahed, Mohammed Tamimi, âgé de 15 ans. Les troupes israéliennes avaient gravement blessé Mohammed en décembre dernier, provoquant une fracture du crâne. L’adolescent, qui attend une opération chirurgicale de reconstruction, ne recevra très... [Lire la suite]
05 janvier 2018

Heureuse Palestine avant la malédiction sioniste

Le projet sioniste a, dès le début, désinformé l’opinion publique par une propagande mensongère. On se souvient du slogan «Une terre sans peuple, pour un peuple sans terre» répété à satiété (1). La phrase sonnait bien, et a fait le tour du monde. Nous allons analyser le premier terme de ce slogan. « Une terre sans peuple » voulait faire croire que la Palestine était une région vide de population, que les espaces y étaient encore disponibles à profusion, que l’absence d’hommes avait laissé la friche occuper les niches ainsi... [Lire la suite]