22 avril 2021

Appel au boycott des produits israéliens: la France doit appliquer l’arrêt de la CEDH

La LDH, la FIDH et l’AFPS saisissent le Comité des ministres du Conseil de l’Europe des manquements de la France dans la mise en œuvre de l’arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme du 11 juin 2020   Par une communication envoyée le 13 avril 2021, la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), la Fédération Internationale pour les Droits Humains (FIDH), et l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), ont saisi le Comité des ministres du Conseil de l’Europe - qui assure le suivi de l’exécution des arrêts de la Cour... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 décembre 2020

Boycott d’Israël: la France cherche à contourner les décisions de la justice européenne

Dans un arrêt récent, la Cour européenne des droits de l’homme a condamné la France et confirmé la légalité des appels au boycott des produits israéliens   Au lieu de se plier à cette décision, Paris tente de contourner cette décision, au mépris du droit. En rendant en juin 2020 un arrêt condamnant la France dans l’affaire Baldassi(1), la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a mis — en principe — un terme à une longue controverse juridique sur la légalité des appels au boycott des produits originaires... [Lire la suite]
03 décembre 2020

Encore et toujours la même grosse ficelle usée

Droits des Palestiniens: dans un amalgame dangereux, le gouvernement américain confond boycott et antisémitisme   Le 19 novembre dernier, le secrétaire d’État américain a annoncé que toute organisation qui recourt à des moyens pacifiques, notamment au boycott, pour dénoncer les violations des droits humains à l’encontre des Palestiniens serait désignée comme "antisémite" et inéligible aux financements gouvernementaux. L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme (FIDH-OMCT), le Center for... [Lire la suite]
27 octobre 2020

Israël cesse de délivrer des visas à l’Agence des Droits de l’homme de l’ONU

Alors qu’Israël avait annoncé en février la suspension de ses relations avec le Haut-Commissariat des Nations-unies aux Droits de l’homme, les demandes de nouveaux visas restent sans réponse et les passeports envoyés pour renouvellement reviennent vierges   Selon les informations recueillies par 'Middle East Eye', Israël a cessé de délivrer des visas aux employés du Haut-Commissariat des Nations-unies aux Droits de l’homme (HCDH), contraignant les cadres de l’agence à partir. En février, Israël avait annoncé la... [Lire la suite]
31 août 2020

Soutenir la lutte palestinienne sous toutes ses formes

Il y a cinquante ans, l’intellectuel palestinien Ghassan Kanafani a présenté une position claire sur le boycott d’Israël   À l’époque, Kanafani n’était pas seulement un romancier et un nouvelliste estimé. Il était également l’un des principaux porte-parole de la révolution armée palestinienne représentant le Front Populaire de la Libération de la Palestine. «Notre boycott d’Israël n’est pas basé sur une position émotionnelle, mais plutôt, il vient de la nature de notre confrontation contre cet ennemi. Le... [Lire la suite]
24 février 2020

Attention! Nos 'droits' démocratiques de plus en plus menacés

L’interdiction de BDS ne menace pas seulement les droits des Palestiniens mais également tous les mouvements pour la justice   Omar Barghouti a averti de la menace plus générale que représente l’adoption d’une interdiction de BDS par le gouvernement britannique pour les mouvements de défense des droits humains et de la justice. M. Barghouti, qui a cofondé le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), a déclaré que l’interdiction ne restreindrait pas uniquement la défense des droits des Palestiniens mais le... [Lire la suite]
17 novembre 2019

La Cour suprême confirme l’expulsion du représentant de Human Rights Watch

L’application de cette décision visant Omar Shakir adresserait un message inquiétant à tous les défenseurs des droits humains Le 5 novembre 2019, la Cour suprême israélienne a confirmé que le gouvernement israélien a l’autorité d’expulser Omar Shakir, directeur de Human Rights Watch pour Israël et la Palestine. Si le gouvernement israélien maintient sa décision initiale, Shakir devra quitter Israël au plus tard le 25 novembre. Human Rights Watch a par le passé appelé les entreprises internationales à suspendre leurs... [Lire la suite]