13 avril 2018

L’impossible succession de Mahmoud Abbas

Malgré ses 83 ans, son affaiblissement à l’intérieur de la Palestine et la multiplication des critiques à son égard, la position de Mahmoud Abbas ne semble pas menacée. Car son départ ouvrirait une période d’incertitude que tous les acteurs internes et externes craignent. Depuis que les États-Unis ont décidé il y a quelques mois de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, les contacts permanents entre l’Autorité palestinienne (AP) et l’administration américaine chargée du processus politique sont suspendus. La réunion... [Lire la suite]
18 mars 2018

Un des 'architectes de la paix' confirme notre position (au MCP)

L’architecte principal de l’Initiative de paix arabe, qui a proposé la reconnaissance d’Israël en échange d’un retrait total des territoires occupés, affirme que la solution à deux États est morte. Marwan Muasher, qui était ministre jordanien des Affaires étrangères au moment de la signature de l’initiative, en 2002, a déclaré à Middle East Eye: « Certains diront que la solution à deux États n’a jamais existé, mais elle est certainement morte aujourd’hui. Quelle que soit leur ampleur, les négociations... [Lire la suite]
15 mars 2018

INDIGNEZ-VOUS ! nous lançait St. Hessel... qu'attend-on?!

Gaza s'effondre : le calvaire et la résistance d'une population prise au piège Assiégé depuis dix ans par Israël, puissance occupante surarmée, ce bout de territoire, où vivent 2 millions de Palestiniens, est en proie au dénuement, soumis aux privations et à l’enfermement, consumé à petit feu. Une catastrophe humanitaire est à l’œuvre. Gaza agonise… dans le silence assourdissant et complice de la communauté internationale. Le chaos sanitaire et social a atteint un seuil épouvantable. Les témoignages abondent, qui disent... [Lire la suite]
27 février 2018

M. Abbas, quand l'incompétence se double de trahison

Abbas a depuis longtemps perdu sa crédibilité en collaborant avec Israël en tant qu’agent d’exécution contre son propre peuple – pour certains privilèges spéciaux dont il jouit depuis des années, une grande partie de sa fortune mal acquise étant dissimulée dans des paradis fiscaux offshore tandis que la plupart des Palestiniens vivent dans la pauvreté et sont cruellement persécutés, surtout les Gazaouis qui survivent sous le blocus. Mardi, au Conseil de sécurité à New York, Abbas a proposé une conférence internationale de paix pour... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
23 février 2018

L’Intifadha finira inéluctablement par se généraliser

L’assassinat d’Ahmed Nasr Jarrar, combattant des Brigades Ezzedine Al Qassam, par l’armée israélienne le 6 février dernier, a exacerbé la tension au sein de la population palestinienne engagée dans une dynamique de confrontation avec les forces d’occupation.Mounir Chafik, figure historique de la résistance palestinienne et fondateur du centre de planification de l’OLP, observe une continuité de la lutte populaire sur le terrain et un renforcement des conditions qui mèneraient à un soulèvement généralisé en Cisjordanie et à... [Lire la suite]
27 janvier 2018

Duplicité arabe, impasse palestinienne

La décision, le 6 décembre 2017, du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem en tant que capitale d’Israël n’a pas simplement remis en cause un statu quo en vigueur depuis plusieurs décennies à propos du statut de la Ville sainte. Elle a aussi souligné la duplicité de nombre de gouvernements arabes. Certes, aucun d’entre eux n’a manqué de voter en faveur de la résolution de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) qui a (implicitement) condamné l’initiative américaine. De même, la... [Lire la suite]
25 janvier 2018

Mahmoud Abbas, une rupture en trompe-l’œil avec Donald Trump

La décision de Donald Trump de transférer l’ambassade des États-Unis à Jérusalem et de reconnaître cette ville comme capitale d’Israël ont mis en lumière l’impasse totale des accords d’Oslo. Même le président de l’Autorité palestinienne a dû le prendre en compte, en durcissant considérablement son langage. Mais il semble refuser de remettre en cause la stratégie qu’il suit depuis plus de dix ans, comme le prouve la décision de modifier les documents adoptés par le conseil central de l’OLP. Les 14 et 15 janvier s’est... [Lire la suite]