06 avril 2020

Jérusalem occupée: «Les gens ont très peur»

De l'autre côté du Mur, Les Palestiniens de Jérusalem luttent seuls contre le coronavirus   Environ un tiers des Palestiniens de Jérusalem vivent derrière le mur de séparation. Alors que les autorités israéliennes sont censées les protéger du coronavirus, ils sont livrés à eux-mêmes, craignant d’être bientôt coupés du reste de la ville et de ses hôpitaux Mercredi soir, dans les rues étroites et encore bondées du camp de réfugiés de Shuafat, aux confins de Jérusalem, un petit groupe de responsables locaux... [Lire la suite]
03 avril 2020

La violence des colons: un instrument d’État non officiel pour s’emparer des terres palestiniennes

  Le témoignage de la responsable de la coordination des données de B’Tselem sur la violence des colons couverte et encouragée par l’état d’Israël   "Bloquer les routes, jeter des pierres et des cocktails Molotov sur les voitures et les maisons, faire des raids de nuit dans les villages, incendier les maisons et les champs, déraciner les arbres, endommager les biens, agresser physiquement et tirer: la violence des colons contre les Palestiniens est devenue une routine depuis bien longtemps. Cette violence quotidienne,... [Lire la suite]
29 juin 2019

Les métastases de la colonisation à Jérusalem

Maintenir une majorité juive: la municipalité de Jérusalem doit démolir tout un quartier, laissant 550 personnes sans toit   Wadi Yasul est un quartier palestinien de Jérusalem-Est. Il est situé entre les quartiers d’Abu Tur et de Silwan et est adajcent à la Forêt de la Paix. Selon les données de l’OCHA (Bureau de la coordination des affaires humanitaires aux Nations Unies), près de 500 personnes vivent dans ce quartier. La municipalité de Jérusalem a lancé des ordres de démolition de toutes les maisons du quartier, et toutes... [Lire la suite]
19 janvier 2019

À Jérusalem-Est, un nouveau centre commercial israélien suscite la controverse

Israël présente le centre commercial d’Atarot comme un projet de coexistence, mais de nombreux Palestiniens craignent qu’il ne vienne enfoncer une économie palestinienne déjà désastreuse à Jérusalem   Un nouveau centre commercial israélien vient d’ouvrir ses portes, juste en face du menaçant mur de béton de huit mètres de haut qui sépare physiquement les villes palestiniennes de Cisjordanie occupée de Jérusalem. Le projet de 200 millions de shekels (47 millions d’euros), ouvert au public ce mardi après deux ans de... [Lire la suite]