30 octobre 2019

La police israélienne complice de liens avec des organisations criminelles

En Palestine occupée, la police israélienne accusée de fermer les yeux sur la vague de criminalité qui touche la communauté palestinienne   De nombreux facteurs, comme le manque de services ou de logements, expliquent les taux élevés de criminalité au sein de la minorité palestinienne en Israël. Mais nombreux sont ceux qui accusent les forces de l’ordre israéliennes de complicité Ces dernières semaines, les citoyens palestiniens d’Israël ont intensifié leurs protestations contre la police et le gouvernement... [Lire la suite]
22 octobre 2019

Analyse à ne pas manquer: les Palestiniens dans les manuels scolaires israéliens

Toute stratégie de domination passe par la dé-légitimation des dominés et la victimisation des dominants. En Israël, ce processus passe, notamment, par le système scolaire   Dans tous les pays, les livres scolaires ont pour objectif premier de légitimer l’État. En Israël, leur rôle est de légitimer le projet sioniste et sa conquête coloniale pour une nation ethniquement pure. Le corollaire immédiat et irréfutable, c’est l’absence ou la disparition des «indigènes». Comme le dit Edward Saïd: «Toutes les forces constitutives du... [Lire la suite]
01 mars 2019

L’amour au temps de l’apartheid

Pour les Palestiniens comme ma fiancée et moi, tomber amoureux signifie escalader des murs et défier l’occupation   En tant que Palestiniens, ma fiancée et moi vivons sous un régime d’apartheid qui nous place, nous et nos familles, des deux côtés opposés d’un mur… un vraiment grand mur, le genre de mur dont rêve Donald Trump [à la frontière avec le Mexique-ndlr]. Mon amour, la femme avec laquelle je m’apprête à fonder une famille, est de Nazareth où elle vit avec sa famille, à l’intérieur d’Israël. En tant que... [Lire la suite]
23 octobre 2018

Non, Israël n’est pas une démocratie!

Aux yeux de nombreux Israéliens et de leurs partisans dans le monde entier – même ceux qui pourraient critiquer certaines de ses politiques – Israël est, au bout du compte, un État démocratique bienveillant, cherchant la paix avec ses voisins et garantissant l’égalité à tous ses citoyens. Ceux qui critiquent Israël supposent que si quelque chose tournait mal dans cette démocratie, c’était dû à la guerre de 1967. Dans cette optique, la guerre a corrompu une société honnête et travailleuse en offrant de l’argent... [Lire la suite]
10 mai 2018

Si cela arrivait chez nous, cela ferait scandale. En Israël, c’est la norme

Que diriez-vous d’une ville 'blanche' quelque part en Europe qui gèlerait un appel d’offres pour des parcelles de terrain dans un nouveau quartier parce que cela risquerait de permettre à des noirs d’y emménager ? Diriez-vous qu’elle est raciste ? Que penseriez-vous du maire de la ville s’il assumait sans ambages cette décision en invoquant l’objectif de préserver le 'caractère blanc' de sa communauté ? Que c’est un fanatique ? Et comment caractériseriez-vous la politique de l’État dans lequel se trouve cette... [Lire la suite]
13 janvier 2018

Cette terre est notre terre

Entre 1922 et 1925, mon grand oncle, le journaliste Najib Nassar, a parcouru à cheval la Palestine mandataire et le pays nouvellement créé de Transjordanie. Il a publié ses informations sous forme d’une série de lettres dans Al-Karmil, hebdomadaire qu’il éditait à Haïfa. Dans nombre de ces lettres, Najib a exprimé ses craintes sur le sort des fermiers palestiniens, surtout au nord du pays, où les propriétaires terriens arabes absents vendaient leurs vastes domaines à de nouvelles institutions du florissant mouvement sioniste. Au... [Lire la suite]
05 janvier 2018

Heureuse Palestine avant la malédiction sioniste

Le projet sioniste a, dès le début, désinformé l’opinion publique par une propagande mensongère. On se souvient du slogan «Une terre sans peuple, pour un peuple sans terre» répété à satiété (1). La phrase sonnait bien, et a fait le tour du monde. Nous allons analyser le premier terme de ce slogan. « Une terre sans peuple » voulait faire croire que la Palestine était une région vide de population, que les espaces y étaient encore disponibles à profusion, que l’absence d’hommes avait laissé la friche occuper les niches ainsi... [Lire la suite]