17 mars 2019

Gaza: une catastrophe sanitaire délibérément entretenue

  De passage à Paris dans le cadre d’une tournée d’information qui le mènera aussi à Tunis et à Londres, Tarek Loubani, médecin urgentiste canado-palestinien et professeur à Western University en Ontario, réagit au rapport des Nations-unies sur les crimes commis durant «la Marche du Grand retour». Il décrit la situation humanitaire désastreuse à Gaza. Il est l’un des meilleurs connaisseurs de la situation intérieure de la bande de Gaza où il s’est rendu à plus de 25 reprises   Ahmed Abbes – Vous vous... [Lire la suite]
20 février 2019

D’abord Israël asphyxie les Gazaouis, puis déclare qu'il est inquiet pour leur sort

Le déni total de responsabilité dans la situation désastreuse du système de santé de Gaza prouve que les politiciens israéliens ne sont pas préparés à adopter une politique différente de celle qui va inévitablement provoquer la mort en masse de civils dans la guerre   Les responsables de la de sécurité sont inquiets devant l’effondrement du système de santé de Gaza parce que cela fera que les Forces de Défense Israéliennes auront plus de difficultés à poursuivre une opération militaire majeure dans le cas où la direction... [Lire la suite]
21 juin 2018

Abdullah, 13 ans : «Ma jambe est partie»

Plus de la moitié des 15.000 blessés parmi les manifestants de Gaza depuis le 30 mars, ont subi les effets de balles explosives tirées par les soldats israéliens, ce qui conduit à l’amputation des membres touchés. Plus d’un mois après, la tristesse et la colère serrent toujours le cœur de Rania al-Anqar chaque fois qu’elle pense à son fils Abdullah, dont la jambe a été amputée après qu’il ait été blessé par un soldat israélien. Le jeune garçon de 13 ans s’était rendu dans une zone située à l’est de la ville de Gaza, près de la... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 mai 2018

Quand l’Europe arrêtera-t-elle de financer l’industrie de l’armement israélienne ?

Avec le massacre perpétré par l’armée israélienne contre des civils palestiniens ce 14 mai, la question des partenariats entre l’Union européenne et le gouvernement de Netanyahu se pose. D’autant que Bruxelles y finance des recherches militaires et que des agences européennes se fournissent en drones israéliens, dont certains ont été testés à Gaza. Des voix s’élèvent pour demander un embargo sur les ventes d’armes allemandes, britanniques ou françaises vers Israël. À Gaza, la journée du 14 mai a été le point culminant d’un... [Lire la suite]
12 mai 2018

A relayer largement, faire suivre à vos élus locaux et au gouvernement

Israël : il faut un embargo sur les armes car l’armée, illégalement, tue et mutile les manifestants à Gaza Israël commet une agression meurtrière contre les Palestiniens qui manifestent, avec ses forces armées qui tuent et mutilent des manifestants qui ne représentent pour eux aucune menace imminente, a révélé aujourd’hui Amnesty International en se basant sur ses dernières recherches, alors que les manifestations de la 'Grande Marche du retour' se poursuivent dans la bande de Gaza. L’armée israélienne a tué plus de 40... [Lire la suite]
03 mai 2018

Des blessures terribles signalées sur les manifestants à Gaza

Alors que les protestations de la Grande Marche du Retour se poursuivent pour le quatrième vendredi, les personnels médicaux de Gaza signalent des blessures terribles qui changent la vie des manifestants palestiniens, causées par les forces israéliennes. Le vendredi 20 avril, 4 Palestiniens ont été tués et 729 blessés alors que les forces israéliennes continuaient d'utiliser des balles réelles, des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc contre des manifestants non armés. Le secteur de la santé de Gaza - qui, selon... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 avril 2018

« Les soldats israéliens blessent les gens pour en faire des handicapés ! »

Trois semaines après le début de la « Marche du retour », une nouvelle journée de manifestations est prévue aujourd’hui à Gaza. Dans les hôpitaux de l’enclave palestinienne, des médecins de MSF sont venus en renfort pour traiter l’afflux de blessés. « La clinique est pleine. Pour pouvoir accueillir tout le monde, on est obligé de faire des roulements. On va chercher les gens chez eux, on change leurs pansements, ils restent un peu puis on les ramène à leur domicile. On fait ça plusieurs fois par jour. » Sourire... [Lire la suite]