25 novembre 2020

La présidence Biden, la Palestine-Israël et les perspectives de paix

L'administration Biden sera perçue différemment par les différents acteurs impliqués dans le "conflit israélo-palestinien" et dans le "processus de paix"   Cependant, sa position de "courtier malhonnête pour la paix" restera la variable constante, en accord avec les administrations américaines précédentes. On peut raisonnablement affirmer que l'administration Biden suivra une politique américaine bien rodée, mais qui a échoué, à l'égard d'Israël et de la Palestine pour tenter de parvenir à la paix, même si elle pourrait... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 juillet 2020

"Israël" n'est pas un Etat, mais une vaste colonie de peuplement

Israël est une colonie de peuplement, et voler les terres des autochtones est dans sa nature même. Depuis les premiers jours de la colonisation de la Palestine, le mouvement sioniste a toujours eu comme objectif de s’approprier toute la Palestine pour créer un Grand Israël   Le rejet international du projet d’Israël d’annexer officiellement encore plus de terres palestiniennes se fonde sur deux arguments: l’annexion est une violation du droit international et elle détruit les perspectives d’une solution à deux États. ... [Lire la suite]
10 octobre 2018

Oui à la Justice, Non à l’Apartheid

Un quart de siècle après Oslo, Israël consolide sa domination, mais le mouvement mondial de résistance grandit.   Le mois de septembre a marqué le 25è anniversaire des Accords d’Oslo loués par beaucoup de gens lors de leur signature, comme l’aube d’une ère nouvelle au Moyen-Orient dans laquelle Israël et l’Organisation de Libération de la Palestine remplaceraient le conflit par des négociations menant à la paix et à un État palestinien. Certains observateurs à l’époque, dont Edward Saïd, ont pointé les failles dans... [Lire la suite]
05 mai 2018

Une fois encore, les Palestiniens surprennent le monde

La Marche du retour offre une excellente occasion de reconstruire le mouvement national palestinien et de mettre fin au processus de normalisation des relations entre Israël et les pays arabes. Une fois de plus, les Palestiniens ont pris le monde par surprise – comme lors de la première Intifada et de la seconde, alors que tout le monde croyait qu’ils avaient abandonné.  Malgré le siège qui se poursuit, la désintégration du soutien arabe, l’effondrement de l’équilibre des forces et la soumission d’États arabes influents... [Lire la suite]