12 mars 2020

Qui trahit les Palestiniens, le Hamas ou Abbas?

Le "plan de paix" de Donald Trump donne à Israël presque tout ce qu'il veut, tandis qu’on achète les Palestiniens qui reçoivent des miettes territoriales de la table d'occupation   L'"accord du siècle" a été critiqué dans le monde entier comme une recette pour perpétuer la lutte israélo-palestinienne, bien que de nombreuses critiques soutiennent l'accord à huis clos. Les Palestiniens, quant à eux, se penchent sur les positions de leur direction, qui sont déroutantes. Bien que le Hamas et le Fatah aient tous deux rejeté... [Lire la suite]
29 février 2020

Oui, Israël veut la paix... après s’être débarrassé des Palestiniens

Des panneaux affichés dans tout Tel Aviv et montrant les dirigeants palestiniens les yeux bandés et à genoux révèlent ce que pensent beaucoup d’Israéliens   La semaine dernière, piétons et chauffeurs de Tel Aviv ont aperçu des panneaux particulièrement perturbants affichés dans toute la ville. Les panneaux, érigés par le groupe d’extrême droite «Projet de la victoire israélienne», montraient le président palestinien Mahmoud Abbas et le dirigeant du Hamas Ismail Haniyeh agenouillés, avec un bandeau sur les yeux, sur fond de... [Lire la suite]
11 août 2019

Le rôle des missiles dans la stratégie de la résistance palestinienne

Les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, l’aile militaire du Hamas, ont intensifié leurs tirs d’essai de missiles ces derniers mois dans le cadre du développement de leurs capacités militaires   Cependant, le moment choisi pour ces essais équivaut à un message militaire et politique, en particulier en direction d’Israël. Plus récemment, le 3 juillet, les brigades al-Qassam ont lancé 10 missiles de différentes tailles allant du nord et du sud de la bande de Gaza vers la mer, quelques heures avant la... [Lire la suite]
04 février 2018

En s’attaquant à I. Haniyeh, Israël et les États-Unis visent la résistance palestinienne

Le mouvement Hamas a rejeté la décision des États-Unis de placer son responsable politique, Ismail Haniyeh, sur sa « liste terroriste » mondiale, qualifiant cette initiative de « développement dangereux ».   Dans un communiqué publié mercredi, le Hamas a déclaré que la décision du Département d’État américain était « une violation du droit international, lequel a donné au peuple palestinien le droit de se défendre contre l’occupation israélienne et de choisir ses dirigeants. » ... [Lire la suite]