20 avril 2019

Documents falsifiés, force, intimidation: comment les colons volent maisons & terres des Palestiniens

Pour accaparer les propriétés des Palestiniens, les colons sont prêts à tout, y compris à falsifier des documents pour conclure des transactions illicites avec l’aide de sociétés étrangères secrètement favorables aux colonies   L’œil au beurre noir d’Abdel Qader Abou Srour est toujours visible. Ce père de deux enfants est fatigué. Après quatre jours de garde à vue, il vient d’être libéré d’une prison israélienne. «Les deux premiers jours, ils m’ont maintenu en isolement dans une cellule gelée sans couvertures, rien de chaud à... [Lire la suite]
10 mars 2019

Macron, incapable de résister à la pression sioniste

«L’antisionisme est l’une des formes modernes de l’antisémitisme». C’est lumineux! Comment n’avais-je pas compris plus tôt? Merci, monsieur Macron, j’abjure! Je croyais , comme le disent tous les historiens, qu’il y avait eu en 1948-49 un nettoyage ethnique prémédité de 800.000 Palestiniens, avec de nombreux crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Je croyais qu’Israël avait sciemment violé la résolution 194 de l’ONU sur le retour des réfugiés palestiniens chez eux, et avait détruit des centaines... [Lire la suite]
04 mars 2019

Pendant six mois, des villages palestiniens ont eu de l’eau courante. Israël y a mis fin

Pendant six mois, des villageois palestiniens vivant en Cisjordanie sur une terre qu’Israël considère comme une 'zone de feu fermée', ont vu leur rêve d’eau courante devenir réalité. Puis l’administration civile y a mis fin   Le rêve devenu réalité, sous la forme d’une canalisation d’eau de deux pouces (5 cm), était trop beau pour être vrai. Pendant environ six mois, 12 villages palestiniens des collines au sud de Hébron ont joui d’une eau courante claire. Cela, jusqu’au 13 février, lorsque l’équipe de l’Administration... [Lire la suite]
12 février 2019

Airbnb, Booking.com, Expedia et TripAdvisor: à boycotter! (+pétition)

Des entreprises de tourisme favorisent l’extension des colonies et profitent de crimes de guerre   Les géants de la réservation en ligne Airbnb, Booking.com, Expedia et TripAdvisor favorisent des violations des droits humains des Palestiniens en présentant plusieurs centaines d’hébergements et d’activités dans les colonies de peuplement israéliennes en territoire palestinien occupé, y compris à Jérusalem-Est, a déclaré Amnesty International le 30 janvier. Dans son nouveau rapport intitulé Destination: Occupation,... [Lire la suite]
11 février 2019

Les caméras, armes de combat des Palestiniens(+film)

Depuis plusieurs années, les réseaux sociaux sont submergés de vidéos montrant les violences des forces israéliennes contre les Palestiniens. Face à ce qu’il considère comme autant d’«atteintes à la sûreté de l’État» et autant de tentatives de délégitimer son image, le gouvernement israélien a validé une proposition de loi déposée le 17.06.2018 qui prévoit jusqu’à 10ans de prison pour toute personne photographiant ou filmant des soldats israéliens   Le 24 mars 2016, une vidéo se répand comme une trainée de poudre... [Lire la suite]
23 janvier 2019

L’AP a-t-elle joué un rôle dans la vente de maisons palestiniennes aux colons de Jérusalem?

Un matin d’octobre, Adeeb Judeh a appris à son réveil que des colons juifs s’installaient dans son ancienne maison de la vieille ville   Judeh a été abasourdi parce qu’il avait vendu sa maison à Khaled Attari, un homme d’affaires palestinien, six mois auparavant, après avoir passé six ans à essayer de trouver un acheteur fiable. «Pour toute la famille, c’est comme si le ciel nous tombait sur la tête», a dit Judeh à Al Jazeera qui se trouvait dans la maison de ses parents à Sheikh Jarrah. «Notre famille est enracinée de... [Lire la suite]
26 décembre 2018

Les Palestiniens réclament la fin des brutalités honteuses infligées par l’AP (+vidéo)

Les forces de l’Autorité palestinienne ont utilisé des matraques pour réprimer des manifestations dans les villes d’Hébron et de Naplouse et empêcher les journalistes de filmer les incidents   Jamal Karameh a perdu plusieurs dents lorsque des membres des forces de l’Autorité palestinienne l’ont attaqué avec des matraques à Hébron, une ville du sud de la Cisjordanie occupée, le 14 décembre. Jamal Karameh, âgé de 50 ans, participait la semaine dernière à une marche pacifique contre l’intensification des opérations... [Lire la suite]
01 novembre 2018

L'infatigable résistance palestinienne au jour le jour

Pour la majorité des Palestiniens, les vendredis sont l’équivalent de nos dimanches. Mais dans les Territoires occupés de la Cisjordanie et de Gaza, ce n’est pas souvent synonyme de repos. La fin de la prière sonne l’heure de la résistance. A Kafr Qaddum, Khalil (Hébron), dans la bande de Gaza, à Ras Karkar, Bil’in et tant d’autres endroits, les drapeaux palestiniens s’agitent et les “shebabs” se préparent. “Shebab”, c’est le mot arabe pour désigner les jeunes garçons, ceux qui prennent part aux manifestations dés leur plus jeune... [Lire la suite]
27 octobre 2018

Témoignage d'une militante au sud d'Hébron

Il est 7h quand nous nous réveillons après une nuit à la belle étoile, sur le toit d’une maison. Ici, nous sommes à At-Tuwani, un petit village palestinien entouré de collines arides et de champs d’oliviers. Ça pourrait être un joli endroit où venir se promener, boire un thé avec les habitant-e-s et admirer le travail de tissage et de broderie des femmes du village. Mais peu de personnes viennent encore par ici. Et pour cause, des colons israéliens ont pris domicile sur une colline en face dans les années 80 et ont fait de la vie... [Lire la suite]
Posté par MCPalestine à 05:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 octobre 2018

Bulldozers et permis bloqués : comment Israël fait la guerre aux écoles palestiniennes

Un tiers des Palestiniens de Cisjordanie occupée n’a pas d’école primaire. Deux villages tentent d’empêcher Israël de démolir les leurs. A Zanouta, dans la chaleur intense du désert, Aalia Issa, 5 ans, est assise dans une école de village faite de blocs de ciment, avec une bâche en guise de toit. Elle est extrêmement timide, mais tient à dire à quel point elle aime y aller chaque jour. « Ils nous enseignent et nous donnent des trophées et des récompenses pour notre intelligence », témoigne Aalia. Bien qu’elle ne... [Lire la suite]