24 février 2019

Les Palestiniens, furieux, en ont assez de la corruption de la ‘mafia’ de l’AP d’Abbas

Ali incrédule, me dit: «Tu les appelles un gouvernement? Moi j’appelle ça une mafia».   Pour le jeune homme de 22 ans qui habite Hébron, ville située au sud de la Cisjordanie, l'Autorité palestinienne, dirigée par le président Mahmoud Abbas, est une institution corrompue qui ne profite qu'à une élite restreinte. «Les enfants d'Abou Mazen [le surnom d'Abbas] fréquentent les meilleures écoles, les meilleurs hôpitaux, ils voyagent partout dans le monde. Ils se fichent pas mal des gens en Palestine». Ali est loin d'être seul.... [Lire la suite]
14 janvier 2019

Coup de force ou voie vers les bureaux de vote?

Les partisans de M. Abbas affirment que la dissolution du Conseil législatif palestinien ouvre la voie à de nouvelles élections, mais des spécialistes en droit et détracteurs dénoncent ce qu’ils estiment être une initiative illégale   À première vue, l’appel lancé par le Président palestinien Mahmoud Abbas en faveur des premières élections législatives depuis 2006 apparaît comme une évolution bienvenue. Cela fait 12 ans que le Conseil législatif palestinien (CLP) est totalement dysfonctionnel: la division entre le... [Lire la suite]