26 mars 2019

«Un voyage sans fin vers l’enfer»: chaque année Israël emprisonne des centaines de jeunes palestiniens

Ils sont capturés en pleine nuit, yeux bandés, menottés, ils sont maltraités et manipulés pour avouer des crimes qu’ils n’ont pas commis. Chaque année, Israël arrête près de 1000 jeunes palestiniens, dont certains ont moins de 13 ans   C’était un après-midi maussade et glacial, typique de la mi-février, dans le village cisjordanien de Beit Ummar, entre Bethléem et Hébron. Le temps n’empêchait pas les enfants de la famille Abu-Ayyash de jouer et de s’ébattre dehors. L’un d’eux, en costume de Spiderman, jouait le rôle en... [Lire la suite]
16 décembre 2018

L'armée israélienne nie l'usage de grenades lacrymos dans les écoles... sauf que sort une vidéo

L’armée israélienne dit qu’elle ne lance pas de grenades assourdissantes ni de gaz lacrymogène dans les écoles, mais elle a modifié sa réponse après la sortie d’une vidéo     Un soldat israélien a été filmé en train de lancer du gaz lacrymogène dans une école palestinienne de Hebron pendant le temps scolaire, bien que l’armée le nie. Une source militaire a dit que le soldat avait apparemment tiré en réponse à des jets de pierre d’élèves. Des Palestiniens ont rapporté que des soldats avaient tiré du gaz lacrymogène... [Lire la suite]
04 juin 2018

La fuite en avant d'un gouvernement ivre de son impunité (+ vidéos)

Le Comité ministériel israélien pour la législation discutera dimanche un projet de loi qui interdirait toute documentation sur les violations des droits humains par des soldats israéliens contre les citoyens palestiniens. Jeudi, Israel Hayom a expliqué que le président du bloc Yisrael Beiteinu à la Knesset, Robert Ilatov, a proposé le projet de loi pour soutenir le leader de son parti, le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman. Le projet de loi déclare : « Quiconque prend en vidéo ou en photo, ou enregistre,... [Lire la suite]
09 mai 2018

Gaza en 2018 est ce qu’était Selma en 1965

Les meurtres récents de manifestants palestiniens pacifiques, d’enfants et de journalistes par des snipers de l’armée israélienne marquent un tournant dans le mouvement contre l’occupation de la Palestine qui dure depuis des décennies. Le mois dernier, les manifestations hebdomadaires non-violentes de milliers de personnes à Gaza, connues sous le nom de Grande Marche du Retour, ont donné lieu à la mort de dizaines de personnes et à des centaines de blessés par des tirs à balles réelles ou à balles enrobées de... [Lire la suite]