FREE PALESTINE
10 mai 2023

!!Alerte!! Bombardements intensifs sur la bande de Gaza sous blocus!!

Source: Externe

Des avions de guerre, des hélicoptères et des drones israéliens ont lancé une série de raids massifs sur plusieurs endroits de la bande de Gaza

 

D'après nos correspondants, dans la nuit de lundi à mardi 9 mai 2023, et dans un bilan provisoire, les bombardements du régime terroriste israélien ont occasionné la mort de 15 Palestiniens dont plusieurs femmes et enfants, ainsi que 45 blessés dont certains dans un état critique.

Des sources israéliennes ont annoncé que ces attaques ont été menées contre deux appartements dans la ville de Gaza et celle de Rafah, et qu’il s’agissait d'assassinats ciblés de hauts membres du Jihad islamique. Par la suite, l'armée israélienne a confirmé dans un communiqué que Jihad Shaker Al-Ghannam (Secrétaire du Conseil militaire des Brigades Al-Qods), Khalil Salah al-Bahtini (membre du conseil militaire et commandant de la région du nord dans les Brigades Al-Quds), et le commandant Tariq Muhammad Ezzedine (l’un des chefs de l’action militaire dans les Brigades Al-Quds en Cisjordanie) avaient été tués.

Source: Externe

Selon l’armée israélienne, Bahtini était le plus haut commandant opérationnel du Jihad islamique et était responsable des tirs de roquettes vers les territoires occupés le mois dernier. Bahtini prévoyait apparemment de nouveaux tirs de roquettes dans un proche avenir.

Al-Jazeera a également rapporté que le ministre des Affaires militaires du régime israélien Yoav Galant, avait tenu une réunion avec les commandants de l’armée et les chefs des services de sécurité de ce régime. Le porte-parole de l’armée d’occupation, Avichai Adraei, a annoncé le lancement d’une opération militaire conjointe par l’armée et le Shin Bet, baptisée “La flèche défensive”, dans la bande de Gaza, annonçant l’assassinat des trois Palestiniens précités.

 

Le chef du bureau politique du Hamas a fermement condamné l’assassinat par Israël de trois hauts commandants du Jihad islamique dans la bande de Gaza, affirmant que le régime d’occupation a commis une grave erreur de calcul et paiera un lourd tribut pour son acte d’agression: "Assassiner les commandants dans une opération perfide n’apportera pas la sécurité à l’occupant, mais plutôt plus de résistance", a déclaré Ismail Haniyeh.

Source: Externe

Les Brigades al-Quds, la branche armée du mouvement du Jihad islamique, ont déploré la mort de trois de leurs commandants à la suite de la «lâche opération d’assassinat sioniste». "Alors que nous pleurons la perte de nos dirigeants, de leurs épouses et de leurs enfants, nous affirmons que le sang des martyrs renforcera notre détermination. Nous ne quitterons pas nos positions et la résistance continuera", ont-ils déclaré.

Le chef du bureau des médias du Jihad islamique, Daoud Shehab, a souligné que toutes les villes et colonies situées au plus profond des territoires occupés par Israël sont à la portée des missiles des groupes de résistance palestiniens.

"Nous promettons à nos martyrs, à nos dirigeants et à notre peuple que l’ennemi sioniste ne pourra pas s’en sortir indemne. Nous resterons fermes sur nos positions et continuerons à marcher sur la voie de la résilience", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision Al-Quds Al-Youm.

D.Shehab a indiqué que la communauté internationale découvrirait bientôt que le régime d’apartheid israélien n’avait atteint aucun objectif de cet acte d’agression, car le front de résistance palestinien n’hésitera pas et ne se contentera pas de prendre des mesures de représailles.

En outre, Mohammad al-Hindi, membre du bureau politique du Jihad islamique, a déclaré que l’ennemi israélien paierait le prix du crime perfide qu’il a perpétré contre les commandants supérieurs des Brigades al-Qods. "La résistance continue et s’intensifie. Elle déterminera la fin de ce conflit. Le martyre est notre dignité, et l’assassinat de nos commandants montre le chemin de la lutte pour nous", a-t-il ajouté.

Source: Externe

L’Iran dénonce les dernières frappes aériennes meurtrières d’Israël sur Gaza et appelle à une action «dissuasive immédiate». Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Nasser Kanaani a fermement condamné les dernières attaques aériennes «terroristes» d’Israël contre la bande de Gaza assiégée, qui ont fait des dizaines de morts et de blessés. Il a déclaré que l’action israélienne «est un signe de la faiblesse du régime agresseur face aux actes héroïques de résistance de la jeunesse palestinienne en Cisjordanie et à Quds», ajoutant que les frappes aériennes visent à «détourner l’opinion publique» de la crise interne en Israël.

Les remarques de N.Kanaani interviennent alors que des manifestations de masse se sont emparées du régime d’apartheid depuis que le 1er ministre Benjamin Netanyahu a annoncé ses projets de réformes judiciaires controversés en janvier dernier.

De son côté, le Hezbollah a publié mardi une déclaration pour pleurer le martyre des commandants assassinés, soulignant que les raids sionistes brutaux qui ont ciblé les moudjahidines, les femmes et les enfants sont un crime contre l'humanité dans lequel toutes les significations de trahison, de terrorisme et d'intimidation de civils sont incarnés, exhortant toutes les organisations humanitaires et internationales, ainsi que les gouvernements à adopter des positions et des mesures appropriées face à ce crimes persistants.

Le Hezbollah a affirmé sa pleine solidarité avec les mouvements de résistance du Jihad islamique et a réitéré son soutien à tous les choix des factions de la résistance palestinienne visant à dissuader l'ennemi sioniste et à protéger le peuple palestinien ainsi que ses lieux saints.

Source: Externe

 

La radio Al-Aqsa a quant à elle mentionné que l’armée du régime sioniste avait été mise en alerte et que les systèmes de défense du Dôme de fer avaient été déployés dans différentes parties de la Palestine occupée. Et selon des rapports publiés, les avions de l’aéroport sioniste «Ben Gurion» auraient changé aussi leurs trajets en direction du nord, refusant de voler vers le sud. Des sources sionistes ont enfin rapporté que des centaines de colons vivant autour de la bande de Gaza étaient en train d’évacuer la zone en se déplaçant vers des zones plus sûres par convois de bus.

De son côté, le secrétaire général du Conseil de coopération des États arabes du Golfe, Jassem Muhammad al-Budaiwi, a condamné aujourd'hui, mardi, l'escalade israélienne dans les territoires palestiniens occupés contre la bande de Gaza et la prise d'assaut de la ville de Naplus, exprimant sa ferme condamnation des actes de violence, qui constituent une violation flagrante de la part des autorités d'occupation.

Al-Budaiwi a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour mettre fin à l'occupation israélienne et à ses pratiques agressives qui obstrueraient les voies de solutions politiques basées sur l'Initiative de paix arabe et saperaient les efforts de paix internationaux.

Enfin (et comme à son habitude-ndlr.MCP) dans un communiqué, l'Union européenne a exprimé sa «profonde inquiétude face à la récente escalade à Gaza suite aux frappes aériennes, et a exprimé son profond regret pour la perte de vies civiles».

Communiqués divers -

09.05.23

Sources: divers

Commentaires
Derniers commentaires
Recevez nos infos gratuites
Visiteurs
Depuis la création 866 656
Archives