FREE PALESTINE
6 février 2023

Déchaînement de violences sans précédent en Palestine occupée

 

Source: Externe

L’occupation israélienne arrête de nouveau l’ex-détenu Khader Adnan et intercepte un avion au-dessus de Gaza

 

Les forces d’occupation israéliennes ont lancé, ce dimanche matin 5 février, une vaste campagne d’incursions en Cisjordanie occupée, au cours de laquelle elles ont arrêté plusieurs Palestiniens, dont des dirigeants du mouvement de résistance, le Jihad islamique palestinien.

Le Club des prisonniers palestiniens a rapporté que les forces d’occupation ont arrêté un nombre de Palestiniens, dont le dirigeant du Jihad islamique, Khader Adnan, après avoir pris d’assaut sa maison dans la localité d’Arraba.

Selon des sources palestiniennes à Arraba, les forces d’occupation ont brutalement agressé Khader Adnan lors de son arrestation.

Les soldats d’occupation ont également attaqué des dizaines de maisons dans les localités de Burqin, Ya`bad et Qabatiya dans le district de Jenin.

Entre-temps, des affrontements armés ont éclaté entre les groupes de résistance et les forces d’occupation qui ont pris d’assaut la ville de Jenin, où l’armée d’occupation y a envoyé des renforts militaires.

Source: Externe

L’épouse de Khader Adnan raconte sa violente arrestation

L’épouse de Cheikh Adnan, Oum Abdel Rahman a expliqué dans une déclaration au site Palestine Today que les forces d’occupation se sont rassemblées vers 02h du matin devant leur domicile, puis ont fait sauter la porte de la maison, l’ont détruite, semant le chaos lors d’une attaque féroce, la plus sévère de toutes les tentatives précédentes visant son arrestation.

Mme Adnan a rapporté que les forces d’occupation ont ordonné à tous les membres de la famille de se rassembler dans un seul endroit et ont commencé à agresser Cheikh Adnan devant sa femme et ses enfants.

Et d’ajouter: "Cheikh Adnan a été arrêté pour la 14è fois, mais cette fois-ci, c’était la plus violente et la plus féroce, indiquant que Kh.Adnan a annoncé sa grève de la faim immédiatement après son arrestation."

Rappelons qu’Adnan est père de 9 enfants. Il est considéré comme l’instigateur de la révolution de l’intestin vide contre la politique de détention administrative dans les geôles de l’occupation israélienne.

Il a été arrêté à plusieurs reprises, dont la plupart étaient en détention administrative. Il avait mené une grève de la faim jusqu’à ce qu’il ait arraché sa liberté.

L’occupation avait libéré Adnan le 13 novembre 2018, après 58 jours de grève de la faim.

Source: Externe

Retrait israélien d’Aqabat Jaber à Jéricho

Toujours en Cisjordanie occupée, les forces d’occupation israéliennes se sont retirées, le samedi 4 février, d’Aqabat Jaber à Jéricho après plusieurs jours d’affrontements avec les résistants palestiniens.

Le bataillon du camp d’Aqabat Jaber, affilié aux Brigades Al-Qassam, a annoncé que ses combattants s’étaient livrés à de violents affrontements avec les soldats d’occupation, qui avaient attaqué le camp, samedi matin.

Pour sa part, le correspondant militaire du journal israélien Yedioth Aharonot a révélé que l’attaque israélienne dans le camp d’Aqabat Jaber à Jéricho en Cisjordanie occupée n’était pas comme les précédentes dans cette région, compte tenu de la férocité de la résistance armée qui a fait face aux soldats d’occupation.

Ces derniers ont provoqué des destructions massives dans les maisons des Palestiniens, qu’ils ont encerclées à la recherche de jeunes hommes. 9 Palestiniens ont été blessés, dont deux grièvement.

L’occupation intercepte un drone

D’autre part, les forces d’occupation ont annoncé l’interception d’un «petit avion» au-dessus de la bande de Gaza, des explosions ont été entendues près de la frontière avec l’enclave palestinienne. L’armée d’occupation a indiqué dans un communiqué «qu’il ne s’agit pas d’un missile ou d’un projectile».

Source: Externe

Pour sa part, la chaîne israélienne Channel 13 a rapporté que l’armée d’occupation avait activé le système Dôme de fer après l’infiltration d’un drone la zone frontalière à Gaza.

Le quotidien israélien Maariv a rapporté que les habitants de la colonie de Sderot ont entendu une forte explosion dans la région après que le système de défense Iron Dome ait lancé un missile d’interception.

Par ailleurs, l'ONU a annoncé dans un rapport que le régime israélien avait tué des dizaines de Palestiniens et détruit ou saisi des dizaines d'infrastructures à travers la Cisjordanie en l'espace de trois semaines en janvier.

Le Bureau des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) en Palestine a présenté les sinistres données dans son rapport bihebdomadaire sur la protection des civils qui couvrait la période du 10 au 30 janvier, a rapporté samedi l'agence de presse officielle palestinienne Wafa.

Au total, 441 Palestiniens, dont 49 enfants, ont été blessés par les troupes israéliennes tout au long de cette période, note le rapport. 74 (18%) des personnes blessées ont été la cible de tirs à balles réelles des forces israéliennes.

Source: Externe

Les colons israéliens ont également blessé 18 Palestiniens, dont au moins un enfant, dans neuf incidents, et infligé des dommages aux biens des Palestiniens dans 42 autres cas.

Au cours de la même période, les autorités israéliennes ont démoli, forcé les propriétaires à démolir ou confisqué 88 infrastructures appartenant à des Palestiniens dans tout le territoire occupé de la Palestine. «En conséquence, 99 Palestiniens, dont 54 enfants, ont été déplacés et les moyens de subsistance de plus de 21.000 autres, sapés» indique le rapport.

Rédactions Almanar & Presstv -

05.02.23

Sources: Almanar.com & Presstv.ir

Commentaires
Derniers commentaires
Recevez nos infos gratuites
Visiteurs
Depuis la création 866 656
Archives