!! ATTENTION: Aux dernières informations, après 3 jours de bombardements de l'armée du régime d'apartheid israélien, le ministère de la santé de Gaza fait état de 43 victimes dont 15 enfants et plus de 310 blessés. Comme à chaque fois, de nombreuses habitations ont été détruites, laissant des familles entières à la rue. Une trève aurait été conclue via une médiation de l'Egypte...(ndlr-MCP)

Source: Externe

4 regards poignants sur une génération sous occupation

 

En juin 2007, Israël et l’Égypte imposent un blocus terrestre, aérien et maritime sur la bande de Gaza.

À l’effondrement économique et aux restrictions de mouvements viennent s’ajouter les multiples guerres et représailles menées par l’armée israélienne sur le territoire enclavé.

Une génération entière, née dans les années 2000, grandit au rythme des bombardements, de l’occupation, des manifestations et des pénuries. 

Blessés ou proches de blessés pris en charge par les équipes de Médecins Sans Frontières sur place, Abdallah, Aseel, Nermin, Shams et Yasmine racontent leur adolescence à Gaza.

Celle faite de souvenirs traumatisants, comme la guerre de l’été 2014; les pluies de balles tirées par les forces israéliennes lors des manifestations de la grande Marche du retour en 2018; celle, aussi, faite de jeux vidéo, de poèmes déclamés sur les réseaux sociaux, de cafés à la plage et de remises de diplôme; celle, enfin, de l’occupation.

Nous vous proposons un témoignage par jour depuis la bande de Gaza et ces jeunes qui nous en disent un peu plus sur leur quotidien.

Episode 4 – Poétesses de la nation

Aseel et Nermin sont inséparables: les deux jeunes filles passent tout leur temps à écrire et déclamer des poèmes sur leurs comptes instagram et lors d’événements publics.

Nermin se souvient très bien du moment où elle a découvert la littérature: c’était l’été, celui de la guerre de 2014

15.07.22

Source: Agence Medias Palestine