Source: Externe

4 regards poignants sur une génération sous occupation

 

En juin 2007, Israël et l’Égypte imposent un blocus terrestre, aérien et maritime sur la bande de Gaza.

À l’effondrement économique et aux restrictions de mouvements viennent s’ajouter les multiples guerres et représailles menées par l’armée israélienne sur le territoire enclavé.

Une génération entière, née dans les années 2000, grandit au rythme des bombardements, de l’occupation, des manifestations et des pénuries. 

Blessés ou proches de blessés pris en charge par les équipes de Médecins Sans Frontières sur place, Abdallah, Aseel, Nermin, Shams et Yasmine racontent leur adolescence à Gaza.

Celle faite de souvenirs traumatisants, comme la guerre de l’été 2014; les pluies de balles tirées par les forces israéliennes lors des manifestations de la grande Marche du retour en 2018; celle, aussi, faite de jeux vidéo, de poèmes déclamés sur les réseaux sociaux, de cafés à la plage et de remises de diplôme; celle, enfin, de l’occupation.

Nous vous proposons un témoignage par jour depuis la bande de Gaza et ces jeunes qui nous en disent un peu plus sur leur quotidien.

Episode 3 – La bande

De son enfance à Gaza, Shams garde des souvenirs heureux des journées en famille à la mer. Avant, il sillonnait la bande de Gaza en scooter et traînait à la plage avec ses copains.

Lors d’une manifestation, il est blessé par balle au bras droit, une balle qui réduit ses rêves à néant.

15.07.22

Source: Agence Medias Palestine