Source: Externe

Masjid Al-Aqsa est en danger depuis le début de l’occupation israélienne de Jérusalem-Est en 1967

 

Depuis l’occupation, les autorités israéliennes ont permis aux extrémistes israéliens d’intimider et de violer le caractère sacré de Masjid Al-Aqsa. Cependant, au cours de la dernière décennie, les attaques contre Masjid Al-Aqsa ont été conduites par les 'élites' politiques israéliennes.

Un point de provocation politique directe est marqué par Ariel Sharon, qui fin septembre 2000, flanqué de politiciens du Likud, a pris d’assaut l’Aqsa Haram al-Sharif. La réaction palestinienne à la provocation israélienne a conduit à la 2è Intifada, l’Intifada d’Al-Aqsa.

Pendant l’Intifada, des milliers de maisons palestiniennes ont été démolies, des milliers de Palestiniens ont été arrêtées et plus de 3000 d’entre eux ont été tués.

Les attaques contre Masjid Al-Aqsa et contre ses fidèles pacifiques ces dernières années sont devenues si fréquentes qu’elles se sont normalisées. Pendant le Ramadan 2019, les extrémistes israéliens violant le caractère sacré de Masjid Al-Aqsa ont été couverts par des politiciens israéliens.

Au cours du Ramadan 2021, les attaques d’Al-Aqsa ont été témoins de l’une des plus brutales d’Israël, qui comprenait des coups au hasard sur des fidèles, des tirs de balles en acier recouvert de caoutchouc et des grenades assourdissantes à l’intérieur de la mosquée.

Le ramadan 2022 a de nouveau vu une répétition de l’agression israélienne, qui dure plus longtemps et est encore plus violente et provocatrice.

Masjid al-Aqsa est le site musulman le plus sacré de Jérusalem. Pour les musulmans du monde entier, Al-Aqsa est le symbole de la mémoire prophétique qui relie non seulement les trois sites les plus sacrés de La Mecque, Médine et Jérusalem, mais aussi la biographie du Prophète.

Source: Externe

Al-Aqsa forme également le tissu de l’historicité musulmane. Al-Aqsa appelle les musulmans à tirer les leçons d’Umar, le deuxième calife, sur la façon de se comporter dans la victoire. Al-Aqsa à travers la vie de Salahdine enseigne aux musulmans la constance et la persévérance.

Al-Aqsa est aussi le site de la méditation et de la réflexion. C’est pour ces raisons qu’Al-Aqsa a été pendant un certain temps la résidence de grands érudits comme l’imam Ghazali, Rabia Basari, Shaykh Ibrahim ibn Adham et d’autres.

La centralité et l’importance de Masjid Al-Aqsa pour les musulmans restent incontestées. Les attaques  israéliennes contre Masjid Al-Aqsa ne peuvent donc pas être réduites à des attaques contre les Palestiniens.

La profanation israélienne de Masjid Al-Aqsa est un affront pour les musulmans du monde entier. Israël, par ses actions et son soutien aux extrémistes, indique son mépris du caractère sacré que les musulmans éprouvent pour Al-Aqsa.

A chaque attaque israélienne, les Palestiniens se sont rassemblés pour protéger Masjid Al-Aqsa. Pendant le Ramadan 2021, quelques heures après les attaques sans retenue d’Israël, plus de 260.000 Palestiniens se sont rassemblés pour prier ensemble le dernier vendredi.

De même, cette année, malgré les nombreuses restrictions d’accès, les barrages policiers et militaires, les arrestations, les passages à tabac et même les meurtres, plus de 100.000 personnes ont suivi la prière du vendredi à Al-Aqsa.

Si la signification spirituelle d’Al-Aqsa Haram Sharif est pour tous les musulmans et que les violations israéliennes sont subies par les Palestiniens, la question importante à se poser est de savoir ce que font les musulmans du monde entier pour la défense de leur lieu saint.

Ismail Patel -

17.04.22

Source: Chronique de Palestine