Source: Externe

Ikrima Sabri: Al-Aqsa risque un vrai danger menaçant son existence

 

Le prédicateur de la mosquée Al-Aqsa, Cheikh Ikrima Sabri, a mis en garde aujourd'hui, contre un "danger existentiel" menaçant la mosquée bénie, car elle est devenue un terrain d'intrusion pour les étudiants des écoles de colonisation, dans le cadre de ses visites obligatoires profanatrices.

Dans un communiqué de presse I. Sabri a déclaré: "La transformation par l'occupation de la mosquée Al-Aqsa en un sanctuaire pour les écoles des colonies est une tentative de donner un caractère juif à Jérusalem et de supprimer les monuments islamiques".

I. Sabri a ajouté que l'occupation veut faire de Jérusalem la capitale des juifs, en conséquence, elle complète ses procédures dans un caractère purement juif, pour dire que Jérusalem est juive.

"Nous prévenions avant, que la mosquée Al-Aqsa était en danger, mais aujourd'hui, elle est confrontée à de nombreux dangers", a-t-il affirmé en mettant en garde contre les projets judaïques et la politique destructive de l'ennemi occupant israélien

Source: Externe

Il a considéré la décision d'inclure Al-Aqsa dans le programme de voyages dans les écoles de la colonisation comme «une ingérence flagrante dans les affaires de la mosquée et une insulte à son caractère sacré et à ses cours saintes».

Plus tôt dans la journée, le Comité de l'éducation de la Knesset israélienne a recommandé que le ministère de l'Éducation de l'entité inclue la mosquée Al-Aqsa dans le cadre des visites scolaires obligatoires, pour la première fois depuis l'occupation de tout Jérusalem Ouest et Est en 1967.

Le journal hébreu 'Israel Hayom' a rapporté que le comité avait recommandé d'intégrer une unité d'étude obligatoire sur la mosquée Al-Aqsa dans les cours d'histoire au sein de l'enseignement, après que la matière soit apparue de manière secondaire dans différents programmes, principalement en tant que matières facultatives, ce qui a été catégoriquement rejeté par les Palestiniens.

A leur tête, Cheikh Ikrima Sabri, qualifiant la décision d'occupation de violation flagrante du droit de culte divin, de la sainteté de la mosquée bénie et du statu quo arabo-islamique.

Rédaction Palinfo -

25.11.21

Source: palinfo.com