FREE PALESTINE
25 novembre 2021

APPLE attaque en justice la société israélienne d'espionnage NSO + Info du jour

Source: Externe

L’étau se resserre aux États-Unis autour de 'NSO Group', le fabricant israélien d’un logiciel d’espionnage ultra controversé, avec les poursuites intentées mardi 23 novembre par Apple, excédé que ses iPhones aient été piratés

 

La société NSO est constituée de «pirates notoires», assènent les avocats du groupe californien dans la plainte, qui tient la firme pour responsable des «activités malveillantes» de certains de ses clients, dont des gouvernements.

«Ce sont des mercenaires amoraux du 21è siècle qui ont créé des machines de cybersurveillance ultra sophistiquées, incitant à des abus flagrants et routiniers», continuent-ils.

La marque à la pomme, qui a dû réparer une faille exploitée par le 'logiciel Pegasus', demande au tribunal d’interdire définitivement les programmes de 'NSO' sur ses appareils et services.

Un collectif de médias internationaux a révélé cet été que 'Pegasus' avait permis d’espionner les numéros de journalistes, hommes politiques, militants ou chefs d’entreprises de différents pays, y compris le président français Emmanuel Macron.

En septembre, Apple a réparé en urgence une vulnérabilité informatique que 'Pegasus' était capable d’exploiter pour infecter les iPhone, sans même que les utilisateurs n’aient à cliquer sur des liens ou boutons piégés, selon un procédé baptisé "zéro clic".

Source: Externe

Or le groupe californien a notamment bâti son succès sur son excellente réputation en matière de sécurité et de respect de la vie privée.

«Sur le marché de l’électronique grand public, les appareils d’Apple sont les plus sûrs, mais les entreprises qui développent des logiciels espions pour le compte d’États sont devenues encore plus dangereuses», a déclaré Craig Federighi, le vice-président d’Apple chargé des logiciels, cité dans un communiqué.

«Même si ces menaces pour la cybersécurité n’affectent qu’un petit nombre de nos clients, nous prenons au sérieux toutes les attaques contre nos utilisateurs», a-t-il continué.

Cette plainte intervient au moment où d’autres entreprises américaines et les autorités ont pris des mesures contre l’éditeur israélien. Début novembre, Washington a ajouté 'NSO Group' à sa liste des entreprises interdites.

«Les États-Unis sont déterminés à utiliser de manière incisive le contrôle des exportations pour responsabiliser les entreprises qui développent, commercialisent ou utilisent des technologies à des fins malveillantes, qui menacent la cybersécurité des membres de la société civile ou du gouvernement, des dissidents, et d’organisations basées ici et à l’étranger», a déclaré la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo.

Le groupe israélien s’était dit "consterné" par cette décision, estimant que 'NSO' dispose d’une charte éthique "rigoureuse, basée sur les valeurs américaines".

Source: Externe

«Cela doit changer»

En 2019, 'Whatsapp' avait admis avoir été infectée par 'Pegasus', et sa maison mère 'Facebook' avait intenté un procès à 'NSO Group', l’accusant d’utiliser sa messagerie pour espionner des journalistes et défenseurs des droits humains.

Environ 1400 téléphones intelligents avaient été compromis, d’après la plainte.

Début novembre, une cour d’appel américaine a rejeté la demande d’immunité de 'NSO'. «Il est probable qu’Apple préparait ce dossier depuis un certain temps, mais attendait que l’affaire avec 'WhatsApp' progresse», a commenté Jake Williams, le directeur technologique de l’entreprise de cybersécurité BreachQuest.

«Ce n’est pas une bonne nouvelle pour 'NSO' qui serait en danger de faire faillite avec plus de 500 millions de dollars de dette, des problèmes de gouvernance et la France qui se rétracte sur ses commandes à cause des sanctions américaines», a-t-il ajouté.

Selon les chercheurs de 'Citizen Lab', l’organisation de cybersécurité de l’université de Toronto, 'Pegasus' exploitait une faille dans iMessage, la messagerie d’Apple, depuis au moins février 2021. Ils avaient découvert que l’iPhone d’un militant saoudien avait été infecté.

«Les groupes financés par des États comme 'NSO Group' dépensent des millions de dollars pour concevoir des technologies sophistiquées de surveillance, sans avoir à répondre des conséquences. Cela doit changer», a souligné Craig Federighi.

Début novembre, une nouvelle enquête a révélé que 'Pegasus' a servi à pirater les téléphones de membres d’ONG palestiniennes récemment placés sur la liste des ''groupes terroristes'' de l’entité sioniste.

L’investigation menée par le groupe européen 'Frontline Defenders' a conclu, après contre-vérification avec le Citizen Lab et Amnistie internationale, que six portables avaient été infectés par le logiciel.

Rédaction Almanar -

24.11.21

Source: almanar.lb

Source: Externe

 

INFO DU JOUR:

"Bonjour,

je m’appelle Oren, j’ai 29 ans. J’habite à Jérusalem et je suis étudiant en Master. Je dirige une ONG de travailleurs sociaux et je travaille dans la branche de Jérusalem du parti Hadash (Front démocratique pour la paix et l’égalité).

Je viens d’être libéré après 14 jours de prison militaire pour avoir refusé de faire mon «devoir de réserve dans l’armée israélienne». Quand j’ai été enrôlé dans l’armée israélienne à l’âge de 18 ans, je n’avais pas la force d’y résister. Maintenant oui.

J’ai passé 3 ans de ma vie dans un service militaire auquel je ne croyais pas et au fil des ans j’ai été témoin de nombreuses injustices et méfaits commis par l’armée. C’est pourquoi maintenant, à l’âge de 29 ans, j’ai dit ASSEZ! lorsque j’ai été appelé à faire du service de réserve. Je ne ferai plus partie d’une institution qui opprime, tue et exploite des innocents.

Il est temps de dire la vérité sur l’histoire de notre terre – en commençant par les expulsions passées de Palestiniens et en poursuivant avec les multiples mesures actuelles visant le nettoyage ethnique des Palestiniens, qui font partie de la vie quotidienne.

Seule la vérité arrêtera l’occupation. L’occupation se manifeste sous de nombreuses formes. Elle contrôle la vie palestinienne; elle contrôle les voies de transport grâce à l’utilisation de verrouillages et de blocages; eIle procède à des arrestations massives; elle a le pouvoir d’interdire les rassemblements et les manifestations.

Source: Externe

L’occupation est indéniable, et c’est un choix politique: rien ne justifie une domination étrangère sans fin et illimitée sur des millions d’innocents.

Je choisis la paix. C’est pourquoi, lorsque j’ai reçu l’ordre de me présenter au service de réserve, j’ai dit à mon commandant de l’armée que je n’obéirais pas. Il m’a condamné à 14 jours de prison pour mon refus. J’ai envoyé une demande au comité de conscience leur demandant de me libérer de mon service de réserve, mais ils ont rejeté ma demande et je suis allé à la prison militaire.

La peine de prison a été une expérience dure et humiliante, mais je continuerai à rester ferme face à l’oppression! Je ne servirai pas dans une armée qui utilise ses ressources pour contrôler la population civile palestinienne, qui n’a pratiquement aucun droit humain fondamental. Je ne participerai pas au régime militaire en Cisjordanie ni au blocus naval et aérien de Gaza.

Je ne participerai pas non plus à la surveillance des marchandises entrant dans les territoires palestiniens, qui a donné lieu à une vie sans aucun moyen de base pour des millions d’êtres humains, qui ont un accès restreint à la nourriture, à l’eau potable, au logement et à l’électricité.

Ce contrôle militaire sur une autre nation corrompt également la société israélienne de l’intérieur. Si nous voulons avoir une société saine et égalitaire, elle doit être fondée sur la solidarité et non sur la force et la supériorité des uns sur les autres. Je me soucie de cet endroit et des gens qui vivent sur cette terre!

Quiconque ressent la même chose devrait prendre position contre l’occupation et l’oppression qui perdurent depuis plus d’un demi-siècle. C’est pourquoi j’ai choisi de refuser maintenant, et pourquoi je continuerai de refuser à l’avenir.

En solidarité,

Oren" -

23.11.21

Source: europalestine.com

Commentaires
Derniers commentaires
Recevez nos infos gratuites
Visiteurs
Depuis la création 866 656
Archives