Source: Externe

Parmi les détenus palestiniens dans les prisons de l'occupation israélienne plusieurs d'entre eux poursuivent une grève de la faim.

6 sont à un stade avancé de leur grève (dont 2 depuis plus de 100 jours!) malgré la détérioration de leur état de santé, en protestation contre leur détention administrative (sans inculpation).

Ces 6 prisonniers en grève de la faim sont: Kayed Fasfus, (114 jours), Miqdad Al-Qawasmi (107 jours), Alaa Al-Araj (89 jours), Hisham Abu Hawash (80 jours), Ayyad Al-Harimi (44 jours) , et Luay Al- Ashkar (27 jours)... chiffres actualisés à ce 05.11 

Ce jeudi, le parquet de l'occupation a réactivé l'ordre de détention administrative contre le prisonnier Miqdad Al-Qawasmi, pourtant détenu dans le service de réanimation à l'hôpital israélien Kaplan.

La commission des affaires des prisonniers a déclaré que les symptômes apparaissant sur Qawasmi indiquent une dégénération du système nerveux, qui pourrait "infliger de graves dommages au cerveau".

Il y a environ un mois, la Cour suprême de l'occupation israélienne a rendu une décision fixant l'ordre de détention administrative contre le prisonnier Al-Qawasmi.

La mère du prisonnier, Miqdad Al-Qawasmi, a décrit l'état de santé de son fils comme très critique, car son visage était jaune, son corps était très froid, et il souffrait d'une infection dans le sang.

Dans le même contexte, jeudi, le parquet de l'occupation a décidé de fixer pour la deuxième fois l'ordre de détention administrative contre le prisonnier Kayed Fasfous.

La commission des affaires des prisonniers a pourtant déclaré, dans un communiqué mercredi, que l'état de santé des prisonniers en grève est extrêmement grave, et a mis en garde contre la détérioration de l'état de santé du prisonnier Fasfous, qui a atteint un stade critique qui peut conduire à sa mort à tout moment, car il souffre de douleurs intenses dans tout son corps.

Source: Externe

En plus des six prisonniers, le prisonnier Rateb Hrebat est en grève de la faim lui aussi depuis 28 jours, par solidarité avec eux pour protester contre la détention administrative.

La détention administrative est une décision d'incarcération par ordre militaire israélien, alléguant "l'existence d'une menace sécuritaire".

Le nombre de Palestiniens dans les prisons israéliennes est d'environ 4650, dont 550 malades, 10 ont un cancer et des tumeurs à des degrés divers, selon le Club du prisonnier palestinien.

Communiqué Palinfo -

05.11.21

Source: frenchpalinfo