FREE PALESTINE
18 janvier 2021

Pourquoi l’UE a-t-elle engagé un propagandiste israélien?

Source: Externe

Les journalistes israéliens ne sont pas réputés pour leur capacité à surprendre. Félicitations donc à Raphael Ahren. Il a prouvé qu’il est possible d’être récompensé par quelqu’un que l’on a traîné dans la boue

 

Ahren vient de commencer un nouveau travail comme porte-parole d’Emanuele Giaufret, ambassadeur de l’Union européenne à Tel-Aviv.

Il se trouve que Giaufret est le même ambassadeur qu’Ahren – qui travaillait alors pour le site web du Times of Israel – a contribué à mettre dans l’embarras l’année dernière.

Lorsqu’un autre représentant de l’UE a suggéré que les Palestiniens sympathisants des organisations figurant sur la liste noire pourraient bénéficier d’une aide dans certaines circonstances, Giaufret a été "convoqué" par le ministère israélien des affaires étrangères pour "une réprimande inhabituellement dure", a déclaré Ahren.

Ahren ne se contentait pas de faire un rapport sur une allégation. Il donnait du crédit à une campagne de diffamation menée par Israël et son réseau de lobbying, qui ont longtemps dépeint le financement par l’UE d’organisations palestiniennes comme un soutien au "terrorisme".

L’embauche d’Ahren montre qu’il y a peu de limites à la lâcheté de l’UE. Même lorsque les Israéliens tentent de ternir la réputation de leurs envoyés, l’UE les étreint chaleureusement.

Propagandiste

Le Times of Israel a un argument de vente unique. Peu d’autres publications peuvent se vanter d’avoir un ancien chef du Mossad, une agence d’espionnage et d’assassinat notoire, dans leur comité de rédaction.

Ahren était le "correspondant diplomatique" du site. Tout au long de ces neuf années dans ce rôle, il a pratiqué la hasbara, la propagande d’Israël. Hasbara est souvent traduit par "explication". Et Ahren avait tendance à "expliquer" les événements de manière malhonnête.

En faisant référence au massacre de 2010 de militants principalement turcs naviguant vers Gaza, Ahren a affirmé que des commandos israéliens avaient "embarqué" sur le navire Mavi Marmara et avaient ensuite été "violemment attaqués" par les militants. La vérité est qu’Israël a violemment attaqué un bateau civil dans les eaux internationales.

Source: Externe

Pour Ahren, la Marche du Grand Retour de 2018 à Gaza a comporté des "manifestations violentes". Une infirmière, dont le nom ne figure pas dans le rapport d’Ahren, "essayait apparemment d’aider les manifestants blessés" lorsqu’elle a été tuée en juin dernier, écrit-il.

La vérité est que les manifestants n’étaient pas armés et qu’Israël a abattu des civils à plusieurs reprises. L’infirmière susmentionnée portait le nom de Razan al-Najjar. Elle soignait en fait – et non apparemment – les blessés lorsqu’elle a été abattue.

Ménager des fripouilles

L’Iran, selon l’analyse d’Ahren, a un "programme nucléaire de voyous". La vérité est qu’Israël est le voyou car – contrairement à l’Iran – il se refuse à tout examen de ses installations nucléaires.

En écrivant sur les votes à l’Assemblée générale des Nations-Unies, Ahren a fait allusion aux "prétendues violations des droits humains" d’Israël. Pour les Palestiniens, ces violations sont tout sauf "prétendues". Elles sont une réalité quotidienne.

Ahren a ménagé des canailles. Mark Regev, un expert en communication devenu ambassadeur d’Israël à Londres, est "à la fois doux et civil", selon Ahren. Ahren a négligé de préciser que Regev a fait des apparitions à la télévision, dans lesquelles il a excusé le bombardement des écoles par Israël.

On peut supposer que ce comportement est considéré comme acceptable. Bien que Regev soit un défenseur de la brutalité de l’État, il garde toujours son sang-froid.

Alors que l’UE prétend être contrariée par les activités de colonisation d’Israël, l’ambassade de l’UE à Tel-Aviv prend la pose de l’ami des colons. Ahren ne devrait avoir aucun mal à maintenir cette amabilité. Il a déjà présenté des personnalités importantes du mouvement des colons israéliens comme des personnages inoffensifs.

Dani Dayan, un diplomate israélien de haut rang à New-York, est un homme au "franc-parler charmant", a écrit Ahren. Les Palestiniens connaissent peut-être moins bien ce charme; ils connaissent Dayan pour son rôle précédent à la tête d’un des principaux groupes de pression en faveur des colons israéliens.

Parmi les quelques critiques qu’Ahren a formulées ces dernières années à l’égard des principaux hommes politiques israéliens, il a souligné que Benny Gantz, le ministre israélien de la défense, est susceptible de bégaiement. Seule une personne ayant des préjugés inexcusables pourrait jeter le doute sur des hommes politiques en se basant uniquement sur leur défaut d’élocution.

Il est révélateur que l’article sur Gantz suggère que ses "références en matière de sécurité" compensent toutes les faiblesses que l’on peut percevoir chez lui.

Ahren a négligé d’examiner comment Gantz a établi ces "références" en commettant des crimes contre l’humanité. Gantz était le chef militaire d’Israël lors de l’offensive de 2014 contre Gaza. Il s’est vanté de la façon dont tous les meurtres et les destructions qu’il a supervisés ont renvoyé Gaza à "l’âge de pierre".

Sténographie

Effacer les aspects désagréables de Ahren devrait le faire apprécier de ses nouveaux employeurs. L’ambassade de l’UE à Tel-Aviv a déjà recruté un homme du nom d’Avishaï Ivrii pour la réalisation de ses vidéos promotionnelles.

Une vérification des antécédents d’Ivrii aurait révélé qu’il a recommandé un abattage massif. "Merde, anéantissons Gaza" a tweeté Ivrii à un moment où, en 2012, Israël bombardait les Palestiniens.

Source: Externe

Ahren est un peu plus discret sur Twitter. Il utilise les médias sociaux à des fins de sténographie. Lorsque les ministres du gouvernement répandent le mythe selon lequel Israël possède "l’armée la plus morale du monde", Ahren les cite sans le moindre soupçon de scepticisme.

Ahren a profité des avantages découlant de sa qualité de reporter israélien, que le gouvernement respecte. Il a accompagné les dirigeants israéliens dans les pays arabes avec lesquels ils ont récemment "normalisé" leurs relations. Ces voyages lui ont permis de combiner la sténographie et le tourisme.

Avec un salaire élevé et des conditions de travail attrayantes, Ahren devrait apprécier son nouveau travail. Les relations entre l’UE et Israël semblent prêtes à de plus en plus de cordialité dans un avenir proche.

Aussi ne devrait-il pas perdre beaucoup de sommeil à se demander comment détourner l’attention de ces "prétendues" violations des droits humains.

David Cronin -

07.01.21

Source: Agence Medias Palestine

Commentaires
Derniers commentaires
Recevez nos infos gratuites
Visiteurs
Depuis la création 865 317
Archives