http://www.planetenonviolence.org/photo/art/default/1653960-2228506.jpg

Les mots pour le dire : sionisme = nazisme !

 

En ces temps de crimes et de massacres à grande échelle à l’encontre du peuple palestinien – parce qu’il faut rappeler que même quand les médias n’en parlent pas, la puissance occupante tue en moyenne deux civils palestiniens chaque jour ! – il convient de sortir du langage émasculé de la diplomatie et du politiquement correct, et de nommer les choses comme il se doit, ou autrement dit, de comprendre pourquoi le sionisme s’apparente bien au nazisme et mérite dès lors que tout soit mis en œuvre pour son éradication.

Explications : à ses heures de gloire, que prônait le nazisme sinon l’émergence d’une « race » supérieure,  la « race » aryenne ?...  Résultat de théorie pseudo-scientifique tentant à prouver que les inégalités dans la société étaient la conséquence d’une hiérarchie dans les « races » humaines. Et qu’il fallait donc à tout prix sauvegarder la suprématie de la « race » issue des civilisations nordiques et anglo-saxonnes, et désignée « race aryenne » par les nazis. La dernière et située au bas de cette ignoble échelle d’entre toutes les « races » humaines étant, toujours selon ces demeurés, la « race » africaine… Tout individu normalement constitué et sain d’esprit, ne peut qu’éprouver des nausées face à ces théories, seulement voilà, il en est qui continuent à défendre pareille abomination. Ce qui justifie à leurs yeux la colonisation autant que la ségrégation. Pendant des années, l’Afrique du Sud en a fait les frais et il n’est jamais inutile de rappeler – tant certains voudraient tourner cette sinistre page de notre histoire – que l’Europe s’est illustrée pendant des siècles dans d’odieuses expériences coloniales et de ségrégation menant aux abominables pratiques racistes d’apartheid.

Or, que raconte le sionisme : que selon une parole divine révélée – on se demande de nos jours et après des années d’études de plus en plus longues des jeunes générations, comment certains peuvent-ils encore croire à de telles inepties !? – un peuple aurait été élu et qu’une terre bien précise lui aurait été assignée pour l’éternité !

A ce titre, les plus malades d’entre ceux qui défendent pareille théorie affirment qu’il faut coûte que coûte arracher cette terre à ses habitants arabes et par-dessus tout, éviter toute consanguinité afin de préserver tout juif de toute impureté. Et tout est bon pour y arriver. Pour ces psychopathes, qu’il faille voler, violenter, détruire, blesser, massacrer des individus est sans importance, la vie de ceux-là ne valant rien à leurs yeux !

Si certains détails diffèrent, cette obsession fondamentale de l’émergence d’une « race » pure – la « race » juive – est donc de même nature que celle prônée par l’idéologie nazie de l’époque.

Troublant renversement de l’Histoire, le sionisme est donc bien apparenté au nazisme, et il faut le dire haut et fort, ne pas avoir peur des mots et dénoncer tous ceux qui s’y reconnaissent et le revendiquent ! Voilà un travail prioritaire auquel tout média digne de ce nom devrait s’atteler pour informer les citoyens du danger rampant qui nous guette. Sans oublier de souligner l’irréparable commis à l’encontre de tout un peuple, martyr de ces illuminés ! Et plus que toutes les autres autorités politiques, l’Europe devrait se rappeler l’écrasante responsabilité qu’elle a dans l’actuelle situation et ne pas s’en sortir comme à chaque fois, en renvoyant Israéliens et Palestiniens dos à dos. L’Etat d’Israël est une création de l’Europe pensant pouvoir régler son problème d’antisémitisme d’alors en confisquant une part importante de son territoire à une population qui n’a pas été concertée sur cette décision et que notre sale guerre de 39-45 ne concernait pas ! Aucune équidistance n’est donc acceptable dans cette tragédie où comme toujours, c’est la loi du plus fort qui impose au plus faible, son abject dictat.

Il n’y a donc ni excès, ni antisémitisme à adhérer au projet de ceux qui veulent la disparition d’Israël dans son état actuel, en recommandant un Etat binational palestinien laïc qui, comme auparavant, abriterait toutes les communautés, musulmanes, chrétiennes et juives comme c’était le cas avant l’arrivée des névropathes qui depuis plus de 60 ans détruisent tout ce qu’ils touchent. C’est au contraire, un signe de santé mentale et morale qu’il convient d’encourager !

Et ceux que l’Etat sioniste qualifie de terroristes ne sont ni plus ni moins que des résistants que chaque individu normalement constitué et épris d’une vraie justice se doit de soutenir par tous les moyens possibles, dont par exemple, le boycott de tous les produits israéliens, tant que durera cette situation inadmissible. Et dans la foulée, il faut exiger de nos gouvernements nationaux ainsi que de l’UE que tout lien soit rompu avec l’Etat d’Israël tant que celui-ci persistera dans ses pratiques racistes et coloniales d’occupation.

 

Daniel Vanhove –

18.07.14

Observateur civil

Auteur

http://fonzibrain.files.wordpress.com/2010/04/israel.png