4 enfants palestiniens jouaient près de la plage. 4 enfants tués. Ils étaient de la même famille, la famille Baker: Ayed (10 ans), Zakaria (10 ans), Ramez (11 ans) et Mohammed (9 ans).

 

Ce mercredi, 4 enfants palestiniens ont péri dans un bombardement qui a détruit une cahute de pêcheurs sur une plage de la ville de Gaza, près du port, où se trouvait un groupe d’enfants, à 200 mètres d’un hôtel utilisé par les journalistes.

Une équipe de TF1 se trouvait sur place : un premier obus est tiré depuis un navire de l’armée d’occupation israélienne sur une cabane de pécheur, des enfants fuient alors sur le sable avant d’être touchés par un second obus.

Des enfants, certains ensanglantés, couraient en criant vers l’hôtel, où ils se sont réfugiés. L’un des enfants blessés se tenait le ventre en hurlant avant de s’écrouler et d’être transporté à la hâte par le personnel de l’hôtel vers une ambulance.

Deux autres enfants ont été blessés par des éclats, l’un à la tête, et une ambulance a aussi emporté un homme dont la jambe a été arrachée. La plage visée, au bord de la Méditerranée, accueille des paillotes, des cabanes pour pêcheurs et des petits cafés, très populaires en temps normal.

Voici les deux photos prises par les journalistes, avant et après l’attaque aérienne israélienne.

Et voici une autre photo, de l’agence Reuters, montrant un homme portant le cadavre de l’un des enfants sur la plage