Ahmad Sa'adat : Un « Mandela palestinien »

Ahmad Sa'adat.JPGAhmad Sa'adat, secrétaire général du Front populaire de Libération de la Palestine (FPLP) et député au Conseil législatif palestinien, est détenu en prison depuis 12 années.

Le 15 janvier 2002, sous la pression des gouvernements américain et britannique, l'Autorité palestinienne - présidée par Yasser Arafat - accepte d'arrêter Ahmad Sa'adat. Le prétexte ? Il aurait été l'instigateur de l'attentat qui a tué le ministre israélien du tourisme, Rehavam Ze’evi, le 17 octobre 2001.

Bien que la Haute Cour de l'Autorité palestinienne n'ait retenu aucune charge contre lui et ait ordonné sa libération, Ahmad Sa’adat est maintenu en détention à la demande du gouvernement israélien ; il est incarcéré dans la prison de Jericho sous la supervision de gardes américains et britanniques.

Le 14 mars 2006, l'armée israélienne donne l'assaut à la prison de Jericho et s'empare des prisonniers palestiniens, dont Ahmad Sa'adat ; préalablement avertis, les gardiens américains et britanniques s’étaient éclipsés. Cette action des troupes israéliennes fait 3 morts et 30 blessés.

En novembre 2007, Ahmad Sa'adat est traduit devant un tribunal militaire israélien.

Il est accusé d'une longue liste d'« infractions à la sécurité » - toutes de nature politique : être membre d'une organisation interdite, travailler dans une organisation interdite, et « incitation » parce que, dans un discours, il avait condamné le meurtre par l'armée israélienne de son prédécesseur à la direction du FPLP, Abu Ali Mustafa [1].

Ahmad Sa'adat refuse de coopérer avec le tribunal, soulignant que ce dernier est illégitime, car issu d'une occupation militaire illégale. Le 25 décembre 2008, il est condamné à 30 ans d’emprisonnement.

Depuis, Ahmed Sa'adat est interné dans les prisons israéliennes où il a passé plus de 3 ans en cellule d'isolement ; en juin 2009, il observe une grève de la faim pour protester contre son transfert en quartier de haute sécurité ; en mai 2012, ses années d'isolement prennent fin suite de la grève de la faim lancée par des milliers de prisonniers politiques palestiniens.

Depuis juillet 2013, Ahmed Sa'adat est détenu dans la prison de Shatta.

Ahmad Sa'adat.JPG

Ahmad Sa'adat prisonnier de l'armée d'occupation 1004369789.png

Source : The campaign to free Ahmad Sa'adat : http://www.freeahmadsaadat.org/index.html

[1] Abu Ali Mustafa a été assassiné à son domicile de Ramallah d'un missile lancé depuis un hélicoptère israélien.