http://alhittin.files.wordpress.com/2013/02/samer-issawi.jpg
SAMER Issawi se meurt, nous ne pouvons permettre que cela se produise!

Si Samer Issawi meurt, son sang est sur nos mains. Le silence est complicité. Tweeter et partager son sort sur facebook ne fera pas bouger nos politiques et nos médias;

AGIR

Contactez votre Parlementaires et informez-les sur le cas de Samer Issawi et du cas de 200 prisonniers détenus en vertu d'une politique de «détention administrative» par Israël.

Informez vos députés qu'Israël viole le droit international en vertu de l'article 9 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) qui stipule que nul ne doit être «soumis à une arrestation ou détention arbitraire".

Demandez à vos députés d'écrire au ministre des Affaires étrangères pour lui demander de condamner formellement la détention administrative et à appeler à la fin immédiate de son utilisation par Israël.

Inondons-les de courriers jusqu'à ce qu'ils agissent.

PROJET DE LETTRE

Madame,Monsieur,

Je voudrais attirer votre attention sur le cas tragique du prisonnier palestinien Samer Issawi qui a entamé une grève de la faim de plus de 204 jours , pour protester contre sa détention administrative. La vie de Samer est maintenant suspendue par un fil.

L' Armée israélienne utilise la détention administrative pour détenir des prisonniers indéfiniment sur des informations secrètes sans les inculper ou leur intenter un procès. Il ya actuellement 178 détenus administratifs.
Depuis des décennies, Israël a recours à la détention administrative pour arrêter et emprisonner des Palestiniens sans motif. La plupart ne savent jamais pourquoi ils sont détenus et encourent des mois, voir des années d'emprisonnement.

L'utilisation par Israël de la détention administrative viole clairement le droit international en vertu de l'article 9 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) qui stipule que nul ne doit être «soumis à une arrestation ou détention arbitraire".
Ce non respect des lois internationales ne s'arrêtera que si nous nos gouvernement Européens mettent la pression sur Israel afin qu'il cesse d'agir en toute impunité.

Je vous serais reconnaissante si vous pouviez écrire à notre ministre des Affaires étrangères pour lui demander de condamner formellement la détention administrative et à appeler à la fin immédiate de son utilisation par Israël. Je voudrais aussi vous demander de soulever cette question au Parlement.

Je vous prie d'agréer,Madame,Monsieur,l'expression de ma considération distinguée




Samer Issawi,mort d'une chronique annoncée

Le prisonnier Palestinien Samer Issawi a entamé une grève de la faim de 204 jours, suivis de Tareq Qaadan, Jafar Azzidine et Youssef Yassin qui ont entamé une grève de la faim pour protester contre son ordre de détention administrative. Samer Issawi avait été libéré de la prison israélienne après l'échange en 2011 du soldat israélien Gilad Shalit, Aujourd'hui, il est en attente d'audiences dans deux tribunaux israéliens,le tribunal militaire d'Ofer en Cisjordanie occupée et ile tribunal Israélien de première instance à Jérusalem.

Samer est originaire du village palestinien de Issawiyeh à Jérusalem. Le 15 Avril 2002, Samer a été capturé par l'armée israélienne à Ramallah lors de l'invasion de plusieurs villes de Cisjordanie, surnommé par Israël "l'opération Bouclier défensif». Samer a été condamné à trente ans de prison sur des accusations de possession d'armes et de former des groupes militaires à Jérusalem.

Près de 10 ans plus tard, en Octobre 2011 Samer a été libéré en même temps avec 476 prisonniers palestiniens à la suite d'un accord négocié par l'Egypte entre le Hamas et le gouvernement israélien. Cependant, le 7 Juillet 2012, il a été de nouveau arrêté près du village palestinien de Hizma, une zone située dans les limites de la municipalité de Jérusalem. Israël à prétendu que Samer avait enfreint les termes de sa libération en quittant Jérusalem.

La vie de Samer est maintenant suspendue par un fil. Le 24 Décembre, Samer a transmis un court message via son avocat, «Ma détention est injuste et illégale, tout comme l'occupation . Mes demandes sont légitimes et justes. Ainsi, je ne vais pas me retirer de la bataille pour la liberté, jusqu'à ce que soit la victoire s'en suive Ou le martyr "

La détention administrative est une procédure qui permet à l'armée israélienne de détenir des prisonniers indéfiniment sur des informations secrètes sans les inculper ou de les laisser aller en procès. Il ya actuellement 178 détenus administratifs, une augmentation significative depuis les attaques sur Gaza en Novembre 2012.

Nous devons condamner la pratique continue de la détention administrative contre les Palestiniens. Nous devons appeler la communauté internationale à faire pression sur les gouvernements et forcer Israël à mettre fin à cette pratique arbitraire et l'obliger de respecter le droit international humanitaire et les droits de l'homme.

Le sort de Samer Issawi a besoin d'être porté à l'attention du monde afin que lui, avec près de 200 Palestiniens en détention administrative puissent être relâchés ou trainer en justice.

Cela ne s'arrêtera que si l'Europe met la pression sur Israel et le force à respecter le droit internationale,

Assez d'impunité!





SAMER Issawi is dying, we can not allow thit to happen!

If Samer Issawi dies, his blood is on our hands. Silence is complicity. Tweet and share his plight on facebook is not enough!

ACT

Contact your MPs and tell them about his case and the case of the 200 prisonerskept under a policy of "administrative detention" by Israel.

Tell your representatives that Israel violates international law under Article 9 of the International Covenant on Civil and Political Rights (ICCPR), which states that no person shall be "subject to arbitrary arrest or detention."

Ask your MP to write to the Minister of Foreign Affairs asking him to formally condemn administrative detention and to call for an immediate end to its use by Israel.



The Palestinian prisoner Samer Issawi began a hunger strike of 204 days, followed by Qaadan Tareq Jafar Azzidine and Youssef Yassin who began a hunger strike to protest against his administrative detention order. Samer Issawi was released from Israeli prison after the exchange in 2011 Israeli soldier Gilad Shalit, Today it is awaiting hearings in two Israeli courts, the Ofer military court in the occupied West Bank and Israeli court Island Trial in Jerusalem.

Samer is from the Palestinian village of Issawiyeh Jerusalem. On 15 April 2002, Samer was captured by the Israeli army in Ramallah during the invasion of several West Bank cities, dubbed by Israel "Operation Defensive Shield." Samer was sentenced to thirty years in prison on charges possession of weapons and train military groups in Jerusalem.

Nearly 10 years later, in October 2011 Samer was released along with 476 Palestinian prisoners as a result of an agreement brokered by Egypt between Hamas and the Israeli government. However, July 7, 2012, he was arrested again near the Palestinian village of Hizma, an area within the municipality of Jerusalem. Israel claimed that Samer had violated the terms of his release by leaving Jerusalem.

Samer's life now hangs by a thread. December 24, Samer has sent a short message through his lawyer, "My detention is unjust and illegal, as well as occupation. My demands are legitimate and fair. So I'm not going to withdraw from the battle for freedom, until either victory ensues Or the martyr "

Administrative detention is a procedure that allows the Israeli military to hold detainees indefinitely on secret information without charge or let them go to trial. There are currently 178 administrative detainees, a significant increase since the attacks on Gaza in November 2012.

We must condemn the continued practice of administrative detention against Palestinians. We must urge the international community to put pressure on governments and force Israel to end the practice of arbitrary force and respect international humanitarian law and human rights.

The plight of Samer Issawi needs to be brought to the attention of the world and with him nearly 200 Palestinians in administrative detention.


Enough of impunity!
 
http://freesamerissawi.org/freedomsamer.jpg