Palestine : 25 000 maisons détruites, 160 000 sans-abri

 

Rachel Corrie, vingt-trois ans, a été tuée en 2003, écrasée par un bulldozer de l’armée la plus chouette du monde, Tsahal. Punie d’avoir tenté d’empêcher la destruction d’une maison palestinienne, Rachel Corrie était cette semaine au coeur de l’actualité à l’occasion du verdict rendu par un tribunal israélien suite à la plainte déposée ses parents. Verdit sans surprise, le soldat tueur est innocent. On savait qu’Israël pouvait tuer impunément des Palestiniens, on découvre qu’Israël peut aussi tuer des Américains, blancs, non musulmans.

Rachel Corrie, son combat, son courage, sa mort, sont devenus des emblèmes du soutien aux Palestiniens. Ils symbolisent en outre la lutte contre la politique de destruction de la Palestine en général des maisons des Palestiniens en particulier.

L’infographie suivante réalisée par le site Visualizingpalestine.org [1] donne la nausée. Depuis 1967, la « seule démocratie du Proche-Orient » (sic) a détruit pas moins de 25 000 maisons et jeté à la rue 160 000 personnes.

[2]

 

URL de l'article: http://www.al-kanz.org/2012/09/01/palestine-destruction-maison/

URLs dans cet article:

[1] Visualizingpalestine.org: http://visualizingpalestine.org

[2] Image: http://www.al-kanz.org/wp-content/uploads/2012/09/infographie-palestine-2.jpg