GAZA, ON N'OUBLIE PAS ! (avec photos)

GAZA, ON N'OUBLIE PAS !

© reuters

Entre 500 et 700 personnes ont participé mardi soir à la troisième marche de commémoration "Gaza on n'oublie pas", en mémoire des 1.400 Palestiniens tués lors l'opération militaire "Plomb Durci", lancée le 27 décembre 2008 par Israël contre les infrastructures du Hamas dans la bande de Gaza. La marche s'est achevée par la lecture des noms des 352 enfants décédés lors de l'offensive.

"La particularité de l'opération 'Plomb Durci' est que 50% des victimes ont été des femmes et des enfants. La plupart des autres victimes étaient également des civils. Les attaques d'Israël n'avaient jamais été aussi intenses. Une mission spéciale des Nations Unies, dirigée par le juge sud-africain Richard Goldstone, a accusé Israël d'avoir commis des crimes de guerre à cette occasion", a rappelé Nordine Saïdi, responsable du Mouvement Citoyen Palestine, à l'origine de la marche.
 
Trois ans après les faits, les participants à la marche ont appelé à la fin du blocus de Gaza dont l'Europe est, selon eux, complice. La fin de l'occupation israélienne de la Palestine demeure au centre de leurs revendications, tout comme le soutien à la campagne "Boycott Désinvestissement et Sanctions".
 
Cette campagne, lancée en 2005 par 172 organisations de la société civile palestinienne, a pour objectif d'exercer des pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël. (belga)

Ruim vijfhonderd mensen herdenken slachtoffers Gazastrook

ruim vijfhonderd mensen herdenken slachtoffers gazastrook

27/12 Zo'n 500 tot 700 mensen hebben dinsdagavond deelgenomen aan de derde herdenkingsmars "Wij vergeten Gaza niet", die de ruim 1.400 Palestijnen wil herdenken die de dood vonden tijdens de Israëlische militaire operatie "Gegoten Lood", van december 2008 tot januari 2009. Tijdens de mars werden de namen van de 352 kinderen voorgelezen die stierven tijdens dat offensief.

"Bij de operatie 'Gegoten Lood' waren 50 procent van de slachtoffers vrouwen en kinderen. De meerderheid van de slachtoffers waren burgers. De aanvallen van Israël waren nog nooit zo fors geweest. De Verenigde Naties hebben Israël hiervoor in het Goldstonerapport beschuldigd van oorlogsmisdaden", zo herinnerde Nordin Saïdi van Mouvement Citoyen Palestine eraan. De activist is een van de grondleggers van de herdenkingsmarsen in Brussel.

De manifestanten in Brussel riepen, intussen drie jaar na die bloedige militaire invasie, nog op tot een einde van de blokkade van de Gazastrook, waaraan Europa volgens hen medeplichtig is. Ze eisten ook het einde van de Israëlische bezetting in de Palestijnse gebieden, alsook een economische, academische, culturele en politieke boycot tegenover Israël zolang de Israëlische regering de mensenrechten met de voeten treedt.

Belga

Foto Reuters

Ruim 500 mensen herdenken Gazaslachtoffers in Brussel

27/12/11, 21u58
© reuters
  • © reuters
  • © reuters
Zo'n 500 tot 700 mensen hebben vanavond deelgenomen aan de derde herdenkingsmars "Wij vergeten Gaza niet", die de ruim 1.400 Palestijnen wil herdenken die de dood vonden tijdens de Israëlische militaire operatie 'Gegoten Lood', van december 2008 tot januari 2009. Tijdens de mars werden de namen van de 352 kinderen voorgelezen die stierven tijdens dat offensief.
 
Vrouwen en kinderen
"Bij de operatie 'Gegoten Lood' waren 50 procent van de slachtoffers vrouwen en kinderen. De meerderheid van de slachtoffers waren burgers. De aanvallen van Israël waren nog nooit zo fors geweest. De Verenigde Naties hebben Israël hiervoor in het Goldstonerapport beschuldigd van oorlogsmisdaden", zo herinnerde Nordin Saïdi van Mouvement Citoyen Palestine eraan. De activist is een van de grondleggers van de herdenkingsmarsen in Brussel.
 
"Europa medeplichtig"
De manifestanten in Brussel riepen, intussen drie jaar na die bloedige militaire invasie, nog op tot een einde van de blokkade van de Gazastrook, waaraan Europa volgens hen medeplichtig is. Ze eisten ook het einde van de Israëlische bezetting in de Palestijnse gebieden, alsook een economische, academische, culturele en politieke boycot tegenover Israël zolang de Israëlische regering de mensenrechten met de voeten treedt. (belga/eb)
  • © reuters

http://www.demorgen.be/dm/nl/989/Binnenland/article/detail/1369413/2011/12/27/Ruim-500-mensen-herdenken-Gazaslachtoffers-in-Brussel.dhtml#.TvrsePYTGcU.facebook

GAZA, on n'oublie pas! 

BRUXSEL (27-12-2011) - A l'appel d'EGALITE, plus de 600 personnes ont marché pour commémorer le massacre de l'opération "plomb durci"; l'armée israélienne avait procédé, le 27 décembre 2008, à une offensive démesurée contre la population de Gaza, tuant 1419 palestiniens, en majorité des personnes civiles dont 352 enfants...

Gaza__on_n_oublie_pas_5-medium
GAZA, on n'oublie pas!

Gaza__on_n_oublie_pas_9-medium
...espoir

Gaza__on_n_oublie_pas_7-medium
FREE PALESTINE!

Gaza__on_n_oublie_pas_12-medium
...la seule solution

Gaza__on_n_oublie_pas_10-medium
solidarité!

Gaza__on_n_oublie_pas_21-medium
...

Gaza__on_n_oublie_pas_8-medium
PALESTINIENS, MAPUCHE... MEME COMBAT!

Gaza__on_n_oublie_pas_18-medium
...on n'oublie pas!

Malgré le rapport Goldstone des Nations Unies, qualifiant cet épisode sanglant de crime de guerre, Israël, nullement inquiété et ce depuis 63 ans, perpétue sa politique d'apartheid et de déni des droits humains en toute impunité.

Le comité de soutien à la lutte du peuple Mapuche, COMABE, s'était associé à cette marche, démontrant par son calicot les similitudes quant aux vol de territoire et occupation illégale des terres ancestrales, au nom d'une globalisation stratégique, économique et belliqueuse, au détriment des peuples... persécutés, assassinés

Liens:

Link_go VIDEO: GAZA, ON N'OUBLIE PAS ! (avec photos)

Link_go Le peuple Mapuche est en danger... Stop à la répression et au terrorisme d'état!