http://a34.idata.over-blog.com/1/32/94/84/DIVERS/medium_calimero.gif

Israël furieux contre l'Etat belge; réactions variées au sein de la communauté juive de Belgique

Le gouvernement israélien est furieux que la Belgique ait voté en faveur de l'adhésion de l'Etat palestinien à l'Unesco. En termes diplomatiques, cela donne " L’Ambassade d’Israël en Belgique exprime son étonnement suite au vote favorable de la Belgique sur la demande palestinienne d’adhésion à l’UNESCO. La Belgique, par voie de communiqué du SPF Affaires Etrangères, justifie ce vote qui « reflète le fait que l’Autorité Palestinienne a considérablement progressé sur la voie de la constitution d’un Etat ». La Belgique reconnaît donc elle-même que les Palestiniens ne remplissent pas encore les critères nécessaires à l’adhésion d’un Etat à l’UNESCO. Par cette contradiction, la Belgique ne renforce-t-elle pas la politisation des agences spécialisées de l’ONU, entravant ainsi le dialogue et le processus de paix, tels que prônés par le Quartette ?"

Le CCOJB , sous la signature de son président Maurice Sosnowski, se contente de prendre acte "du vote du gouvernement belge en faveur de l'octroi du statut d'état membre de l'Unesco à l'Autorité palestinienne.

A cette occasion, le CCOJB rappelle que l'Unesco politise systématiquement les matières qu'elle a dans ses compétences. Ainsi, la déjudaïsation des sites proposée par l'Autorité palestinienne est inquiétante.Le CCOJB demande à notre gouvernement de veiller à la préservation de l'histoire juive au Moyen Orient et espère la plus grande vigilence de sa part".

 

Le ton est un peu plus critique au Cercle Ben Gourion. On y entonne le même air que le gouvernement israélien: le CBG "déplore le vote de notre Gouvernement en faveur de l'octroi du statut d'Etat membre de l'UNESCO à l'Autorité palestinienne. (...) Le CBG,bien que partisan de la solution dite "à deux Etats" - un Etat palestinien démilitarisé à côté d'un Etat juif dans des frontières sûres et reconnues -, constate qu'il n'y a pas encore, en droit, d'Etat palestinien. Notre Ministère des Affaires Etrangères ne s'y est pas trompé en indiquant dans un communiqué que le vote de notre pays « reflète le fait que l’Autorité Palestinienne a considérablement progressé sur la voie de la constitution d’un Etat . Le CBG considère donc que le vote intervenu au sein de l'UNESCO est une fiction trompeuse, dangereuse et intervenant mal à propos. "

 

Le Forum der Joodse Organisaties, l'association anversoise qui regroupe les quelques associations juives flamandes attentives à la politique belge est sur la même longueur d'onde: Le FJO déplore également et souligne que l'Etat belge se distingue au sein de l'Union Européenne, où "la plupart des pays se sont abstenus; Les Pays-Bas, la Suède et l'Allemagne ayant voté contre. Le FJO indique que l'UNESCO a pour tâche entre autres de protéger héritage culturel. Sur la rive occidentale du Jourdain se trouvent les racines du judaïsme et d'innombrables lieux saints juifs. Jusqu'à la guerre en 1967, la Jordanie au pouvoir à ce moment-là sur ce territoire n'avait pas donné  aux Juifs accès aux lieux saints juifs. A ce moment-là, d'innombrables lieux saints ont été ravagés. Ainsi p.ex.dans l'Est de Jérusalem des  tombes juives séculaires. Selon le FJO, l'attribution de l'adhésion à part entière de l'autorité palestinienne à l'UNESCO est uniquement une décision politiquement motivée à l'appui de sa demande d'être admise pour en tant que membre à part entière de l'ONU."

 

L'UPJB n'a pas encore commenté la situation alors que le CCLJ ricanne, sous la plume d'Henri Wésoly" La suite est tout aussi prévisible : ce 11 novembre, au conseil de Sécurité, les Etats-Unis opposeront leur véto à la demande palestinienne d’adhésion à l’ONU. Après cette victoire à la Pyrrhus, Israël verra la Palestine obtenir un écrasant succès à l’Assemblée Générale. Cela aura donc été, une fois encore, Israël et les Etats-Unis contre tous. Jusqu’au  jour, où Washington se lassera d’une politique de plus en plus contraire à ses intérêts. Ce sera alors Israël seul contre le reste du monde. Un match équilibré, semblent penser  les fins stratèges de l’actuel  gouvernement israélien..."

 

Auteur: ADI