https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=908e7d29dd&view=att&th=132dec0ecf872cdc&attid=0.2&disp=inline&zw

Etat palestinien ou Souveraineté palestinienne ?

Hadassah BORREMAN – membre de YECHOUROUN- JUDAISME CONTRE SIONISME

https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=908e7d29dd&view=att&th=132dec0ecf872cdc&attid=0.1&disp=inline&zw

Au nom du Tout-Puissant

Nous voici après cette fameuse demande de reconnaissance de l’Assemblée générale de l’ONU de la proclamation d’un Etat palestinien. Il y a eu beaucoup de bruit surtout par ceux qui désirent le moins un Etat Palestinien ! Comprenons bien de quelle sorte d’Etat palestinien il fut question.

Qu’avons-nous pu observer ? Qu’en avons-nous retenu ? Qu’en est-il maintenant ?

Un premier résultat : pas d’Etat Palestinien reconnu. Et peut-être que dans ce contexte, c’est très bien ainsi. Cela aurait terriblement compliqué les choses, et aurait surtout retardé la libération du peuple palestinien du joug du régime sioniste.

Tout d’abord ce spectacle, ces discours creux à l’ONU ont dévoilé clairement qui est qui, ainsi que les intentions de chacun qui pense pouvoir contribuer à résoudre le problème du conflit sionisto-palestinien.

Commençons par Abbas qui s’imagine en avoir joué le rôle décisif.

- Tout d’abord Abbas est ex-‘président’, il ne représente que lui-même, ses intérêts, et non le peuple palestinien ; durant toutes ses années, il a beaucoup trahi le peuple avec sa collaboration avec les sionistes et certains dirigeants arabes collaborateurs des sionistes.

- Il n’est pas fiable. Même pendant les négociations inter-palestiniennes Fatah-Hamas, ses milices continuent d’arrêter des résistants du Hamas, Jihad Islamique !

- Il ne veut pas l’indispensable réconciliation de la nation palestinienne qui ensemble possèderait la force nécessaire pour combattre l’ennemi sioniste. Cette nation avec ses jeunes détient en elle la force pour mener une troisième et dernière IntifaaDa.

- Il a agi en cavalier seul ; il ne fut pas désigné en commun accord par les différents groupes palestiniens. Il n’y a non plus eu d’accord, ni sur le fait de mendier une reconnaissance, ni sur le contenu de la présentation de la situation en Palestine.

- Abbas est et reste le laquais et collaborateur du tandem régime sioniste-Washington sous contrôle du lobby sionisto- chrétien américain et l’AIPAC (les sionistes ‘religieux’). Ce n’est pas difficile de s’imaginer qu’avec un âne pareil que les sionistes s’estiment s’en être bien sortis. Pour le moment !

- Qu’a-t-il demandé à l’ONU ? La reconnaissance d’un Etat Palestinien qui n’existe pas. La terre de Palestine existe bien. Elle fut d’ailleurs pendant un temps une partie de l’Empire Ottoman. Il faut d’abord faire la résistance, combattre et chasser l’occupant et récupérer ses terres, fixer les frontières, former un gouvernement avant de demander au monde d’être reconnu comme un Etat.

- Qu’a-t-il encore demandé ? Que les Palestiniens puissent ‘vivre’ sous domination sionisto-AP sur moins que 22% de la Palestine ! Ce n’est même pas un semblant d’Etat Palestinien dans les frontières de 67, où bien sûr, le sioniste reste le maitre.

- Pas question de retour des Palestiniens exilés. Ensemble avec Arafat, Abbas avait déjà vendu les palestiniens à Oslo pour une poignée de dollars, et là à l’ONU, il s’en prend à leur identité. Pourvu que ses intérêts soient assurés pour ses vieux jours. Après moi le déluge.

J’espère que tôt ou tard les gens vont découvrir qu’Abbas et sa clique AP, et l'ensemble de l'OLP et le Fatah ne sont rien d'autre que tromperie et mensonge.

Quant aux autres intervenants (Obama, Sarkozy…), c’était à deviner ce que ces hypocrites allaient dire. Leurs paroles ne pèsent rien.

L’ONU elle-même est un gros problème ; elle est politisée et n’agit pas selon la Justice. Comment peut-elle déclarer une chose légale ou illégale, ou prononcer un embargo, si elle agit à coup de pots-de vin ou sous pression sioniste?

Des médias furent étonnés que le président Ahmadinejad ne se soit pas exprimé sur la Palestine dans cette même salle. Je le félicite de s’en être abstenu, et de s’être tenu à dénoncer l’arrogance américaine.

Quant à la question palestinienne, à la problématique du sionisme en Palestine, aussi bien le Guide Suprême Ali Khamenei et le Président Ahmadinejad que la nation iranienne, voient très clairs et leurs propositions pratiques devant mener à la libération de la Palestine sont concrètes.

« Que chacun rentre chez soi » est effectivement la réponse au conflit sionisto-palestinien. Naturellement, elle ne conviendra pas à tous, même à certains se disant antisionistes, Juifs comme non-Juifs.

Je remarque également que dans les discussions/débats sur le conflit sionisto-palestinien, le problème de fond n’est jamais abordé : l’illégalité de l’entité sioniste. On ne remet jamais en cause la source du conflit en Palestine qui s’étend d’ailleurs dans tout le Moyen-Orient ! On s’arrête sur des faits divers alors que ceux-ci ne sont que des conséquences d’une idéologie, de l’idéologie sioniste qui intervient à tous les niveaux d’une société, un pays, autant sur le plan nationale qu’international.

Il est nécessaire d’analyser en partant de la cause, de la source des problèmes. Le conflit sionisto-palestinien ne doit pas être abordé à partir de 48 ou de 67. Le sionisme a commencé début du 19ème siècle comme idéologie. Déjà à ce moment-là, les grands Maitres du Judaïsme avaient averti du danger, mais ils ne furent pas crus ou écoutés. Un siècle après, on en voyait les effets néfastes ; une partie des Juifs furent déjà infectés par cette hérésie. Par après, cette idéologie satanique s’est concrétisée par les premières colonies, kibboutsim, puis en ‘948 par l’entité sioniste. Les sionistes se sont servis de la souffrance des Juifs durant la guerre pour accélérer la réalisation de leur plan, une domination terroriste expansionniste en Palestine. Ils se firent (et se font encore aujourd’hui) passer pour les représentants de ‘tous’ les Juifs pour recevoir le soutien des nations en vue de leur entité. Sans l’accord des Palestiniens, ils s’approprièrent de leurs terres, maisons, et chassèrent les populations, et ils en tuèrent aussi beaucoup.

Comme dans une infection, il faut attaquer la source du mal, combattre le virus, ou comme dans un cancer parfois il faut extraire une tumeur maligne pour qu’elle ne gagne pas tout le corps, et non seulement calmer la douleur qu’elle cause avec des analgésiques. Ainsi il faut extirper le mal qu’est le sionisme, en tant qu’idéologie et aussi ses adeptes et leurs pratiques criminelles de la Terre Sainte, de la Palestine.

On ne négocie pas avec l’ennemi, on le combat. Les Palestiniens, les plus nombreux et les plus touchés étant les Musulmans, ainsi que les Juifs authentiques antisionistes, doivent rejoindre les groupes de Résistance Islamiques existants; tous les moyens (spirituel, politique, militaire…) leur sont permis pour défendre leurs droits et récupérer leur possessions.

La Palestine Historique doit revenir sous Souveraineté Palestinienne Islamique exerçant la Justice et respectant ses traditions ancestrales.

· Cette souveraineté palestinienne devra tout d’abord être aidée de par le monde pour reconstruire le pays que les sionistes ont détruit et défiguré et prévoir les structures pour accueillir tous les réfugiés.

· Le gouvernement élu devra assurer la sécurité aux habitants depuis trop longtemps habitués à vivre dans la crainte des bombes, la terreur. La population devra apprendre à vivre normalement, en amitié mutuelle, dans la confiance.

· Le pouvoir en place devra accueillir sans tarder ses fils et filles exilés et dispersés de par le monde.

· Il devra assurer le bien-être de chacun, faire fructifier l’économie.

· C’est à la nation palestinienne originelle de s’exprimer quel étranger peut venir s’établir chez elle et sous quelle condition.

J’attends déjà ce moment où comme avant l’arrivée des sionistes, les Juifs et les Musulmans vivaient pacifiquement ensemble, se respectant mutuellement et s’entraidant !

L’œuvre du Satan est de semer la zizanie, de monter les uns contre les autres, il provoque la division entre les croyants d’une même foi et aussi entre les gens de Fois différentes. Il insuffle que par exemple que Juifs et Musulmans sont ennemis, alors qu’ils se dirigent tous deux dans la même direction, ont le même but : la proximité du Saint Créateur, chacun avec sa propre pratique pour servir Dieu.

Les sionistes sont les agents du Shaïtan, et ils font la même chose que leur maître ; ils insufflent les mauvaises pensées, l’Islamophobie, l’antisémitisme ; ils sèment le mensonge Islam = terrorisme/wahhabisme, ils sèment la confusion entre Juifs et sionistes surtout ‘religieux’ pour que les Palestiniens Musulmans haïssent aussi les quelques Juifs sincères antisionistes qui ne réclament rien et qui sont eux-mêmes victimes de la terreur sioniste.

Il va de soi que les sionistes devront être jugés comme criminels et condamnés et devront ainsi payer pour ce qu’ils ont volé et violé. Dieu ne laisse pas le péché impuni. Certains prendront la fuite, ils chercheront probablement refuge chez leurs semblables aux USA. Quel autre pays, quelle nation voudra accueillir des terroristes, des criminels ? Mais Dieu les rattrapera. Combien de morts et de malheureux n’ont-ils pas sur leur ‘conscience’ !

Donc soyons positif ; le meilleur est à venir. Cela dépend aussi un peu de nous. Nous sommes tous responsables du malheur de notre prochain qui est victime de l’injustice. Si chacun revient au Créateur Qui sait tout et Qui conduit toute chose, nous pouvons nous attendre à d’heureuses interventions Divines ouvrant la voie à la libération de la Palestine et à la libération des peuples opprimés.

Hadassah BORREMAN
YECHOUROUN – JUDAISME CONTRE SIONISME
http://www.bloggen.be/yechouroun/
http://www.bloggen.be/JESJOEROEN/