Mission palestine : déclaration du porte parole du ministère des affaires étrangères à Bruxelles


mission palestine ministere des affaires etrangeres

 

Exigeons la libérations immédiate des militants pacifiste Belge et autres emprisonnées par Israël illégalement .

URGENT: Lettre à envoyer à S. Vanackere, Ministre des Affaires étrangères pour condamner la séquestration des militants belges


Comme vous le savez sans doute, des citoyens belges qui voulaient se rendre en Palestine sont actuellement emprisonnés en Israël. Voici un exemple de lettre à envoyer à Monsieur Steven Vanackere, Ministre belge des Affaires étrangères. Cela ne prend que quelques minutes de faire un copier-coller (N'oubliez pas de mettre vos coordonnées en fin de lettre ;-)!


MERCI DE VOTRE SOLIDARITE! A diffuser un maximum!
Mail: steven.vanackere@dekamer.be, kab.bz@diplobel.fed.be 


Objet : condamnation de l’arrestation de militants pacifistes belges en Israël



Monsieur le Ministre,

Ce 8 juillet des centaines de militants, venant principalement d’Europe et d’Amérique du Nord, ont tenté de rejoindre la Palestine. Ils voulaient participer à une mission civile (3bienvenue en Palestine ») orchestrée par 15 associations et ONG palestiniennes qui les ont invités à se rendre en Palestine pour commémorer l'avis historique de la Cour Internationale de Justice de La Haye du 9 juillet 2004 condamnant le mur. Cet avis, de la plus haute instance onusienne, n'a pas empêché, depuis 7 ans, les autorités israéliennes de poursuivre la construction de ce mur en territoire occupé, violant ainsi le droit international. Ces citoyennes et citoyens venaient manifester leur solidarité avec les victimes d'une des occupations militaires les plus longues de l'histoire contemporaine. Cette action, solidaire, pacifique et non violente, devait leur permettre de rejoindre les citoyennes et les citoyens palestiniens dans le territoire occupé, comme d'autres Européens ont tenté de le faire avec la flottille à destination de Gaza.

Comme vous le savez, Israël contrôle toutes les frontières avec la Cisjordanie. Les autorités officielles de différents Etats membres de l'UE, ainsi que des compagnies aériennes européennes, ont répondu aux injonctions du gouvernement israélien en acceptant d'interdire à certains passagers européens, inscrits sur des listes établies par Israël, d'embarquer à bord des vols à destination de Tel-Aviv à partir de différentes villes européennes. D'autres, qui ont réussi à arriver à Tel-Aviv, ont été refoulés à l'aéroport Ben Gourion. Et, aux dernières nouvelles, selon les autorités israéliennes, 124 militants sont actuellement emprisonnés dans les prisons israéliennes ! La porte-parole de l'Autorité pénitentiaire israélienne, Sivan Weizman, a précisé que 85 militants pro-palestiniens étaient détenus au centre de détention de Guivon à Ramlé, près de Tel-Aviv, et 39 à la prison Ela de Beersheva, dans le désert du Néguev (sud).
Il est scandaleux qu'un Etat du Sud de la Méditerranée, qui se prétend un partenaire privilégié de l'UE, se permette de violer ainsi les droits des citoyens européens de plusieurs Etats membres: droit à la circulation, droit à l'expression politique pacifique de leurs opinions, droit à la solidarité et la défense du droit international. Et ceci avec la complicité de certains Etats membres de l'UE!
La solidarité n’est pas un crime ! « La solidarité est la tendresse des peuples » (Thomas Borgue).
Monsieur le Ministre, je vous demande
- de condamner fermement ces pratiques arrogantes de l’Etat d’Israël, c'est-à-dire de condamner le Blocus qu’Israël impose tant dans la Bande de Gaza qu’en Cisjordanie ;
- d’œuvrer, par toutes les pressions et sanctions nécessaires, pour qu’Israël respecte le droit international ;
- de condamner la séquestration de citoyens belges pacifistes et solidaires ;
- d’apporter au plus vite votre soutien aux citoyens belges emprisonnés en leur permettant d’accéder en Palestine.
En vous remerciant déjà vivement pour toute l’attention que vous porterez à cette demande, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, mes salutations distinguées,

VOS COORDONNÉES