La mission dans le Jerusalem Post

La mission internationale BienvenuePalestine qui commence vendredi 8 juillet fait l’objet d’un article équilibré dans les colonnes du Jerusalem Post, un quotidien israélien généralement peu suspect, de par sa ligne éditoriale, de sympathie particulière pour la cause du peuple palestinien.

Il se trouve que le journal n’a tout simplement pas pris pour argent comptant les tombereaux d’injures déversés contre la mission par les agences publiques ou officieuses de la propagande gouvernementale israélienne.

Il a interrogé les acteurs de la mission, notamment la militante américaine Laura Durkay, qui expose son point de vue.

Voici l’article, publié lundi dans l’édition électronique en langue française du Jerusalem Post

700 activistes pro-palestiniens attendus à Ben-Gourion Par TOVAH LAZAROFF 04.07.11

L’activiste newyorkaise Laura Durkay prévoit de dire que sa destination est la Palestine lorsqu’elle atterrira à l’aéroport Ben-Gourion ce vendredi, même si une telle réponse pourrait entraîner son expulsion.

Alors que les militants propalestiniens tentent de faire partir la flottille pour Gaza depuis la Grèce, un autre groupe vise lui l’aéroport Ben-Gourion.

Durkay est l’une des 700 activistes, venant principalement d’Europe, qui prévoient d’arriver à Ben-Gourion le même jour lors d’un événement intitulé "Bienvenue Palestine".

Ils souhaitent soutenir l’indépendance palestinienne et la lutte du peuple palestinien contre "l’occupation" d’Israël en Judée-Samarie.

Le ministère des Affaires étrangères a d’ores et déjà indiqué qu’il prévoyait d’empêcher le groupe d’entrer en Israël.

Par le passé, l’Etat hébreu a refusé l’entrée sur le territoire à des militants internationaux dont il pensait qu’ils crééraient des problèmes une fois sur place.

Dans une vidéo postée sur Youtube, l’activiste palestinienne Lubna Marsawa déclare : "Ce que nous avons prévu de faire le 8 juillet pourrait être le début des marches de Palestine. Nous en avons assez des mots et nous devons agir."

Un communiqué de presse publié par le groupe indique que les activistes ont été invités par une quarantaine d’organisations palestiniennes. "Les procédures draconiennes et discriminatoires aux frontières d’Israël n’ont qu’un but : isoler un peu plus les Palestiniens et les maintenir à un statut inférieur". "Nous partons pour Ben-Gourion le 8 juillet pour rendre visite à nos amis de Palestine, et nous insistons sur le fait que nos propres gouvernements nous soutiennent à faire cela. Soutenir notre visite en Palestine sera un petit pas en avant pour amener la liberté de mouvement pour tous les peuples d’Israël/Palestine, ce qui est essentiel pour la paix et la justice au Moyen-Orient", ajoute le groupe.

Durkay, 29 ans, indique qu’elle est devenue active dans la lutte palestinienne lorsqu’elle était étudiante à l’Université Columbia à New York.

Elle a voyagé à Gaza en 2009 et a visité la Judée-Samarie l’été dernier. Même si elle n’a pas rencontré de problèmes au début pour entrer en Israël, elle a été détenue pendant cinq heures au pont Allenby, lorsqu’elle est revenue en Israël après un bref passage en Jordanie. "Nous n’essayons pas de faire quelque chose de menaçant. Tout le monde devrait avoir une liberté de mouvement et de voyage dans les territoires palestiniens. Voilà pourquoi cette action est mené", indique-t-elle. "Nous sommes ici dans un esprit de solidarité pacifique."

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1302257370661&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

timbre mission paysage

Les Belges bougent !!!

À la fin du mois, la Flottille internationale appareillera sous le nom de « Freedom Flotilla – Stay Human ». Douze navires emportant un millier de passagers originaires de 24 pays mettront le cap surGaza dans l’espoir de briser le blocus.

Quatre Belges seront à bord d’un des navires, le Tahrir (Libération).


Le 8 juillet, une mission internationale se prépare, par voie aérienne. 

Plus de 600 personnes ont déjà pris leur ticket d'avion, parmi lesquelles une cinquantaine de Belges.

 

Nous aussi nous devons nous préparer à leur départ.


La solidarité doit se préparer car des accrocs vont certainement arriver que ce soit pour ceux qui partent en avion, en bateau, ou par terre. Solidarité avec tous ceux qui empruntent la route qui mène vers la liberté de la Palestine.

 

Mission Palestine: Tous solidaires, tous sur...

Les marches de La Bourse (dès l’annonce d’un « souci »)

Au Ministère des affaires étrangères vers l’Ambassade d’ Israël (Le lendemain de la Bourse) 
-- 
Nordine Saïdi 
Mouvement Citoyen Palestine
http://mcpalestine.canalblog.com