Un billet de Robert Solé
Né au Caire en 1946, Robert Solé, écrivain et journaliste français, est depuis 1998 médiateur au journal Le Monde, dont il fut rédacteur en chef de 1989 à 1992.
Voici le billet qu'il a publié dans ce journal, le mardi 16 juin 2009.
Cela se passe de commentaires !

Chers amis palestiniens

Moi, Benyamin Nétanyahou, premier ministre d'Israël, je reconnais solennellement que vous avez droit à un Etat. Mais cela suppose un certain nombre de conditions.

1) Cet Etat n'aura pas d'armée. Pas de souci non plus à se faire : nous assurerons sa défense avec toute l'attention que vous imaginez.

2) Il appartiendra à cet Etat de se trouver un territoire. C'est votre affaire, et nous n'avons pas à nous en mêler. En tout cas, ne comptez pas trop sur la Cisjordanie : nos colonies continueront à s'y développer, en vertu d'un accroissement naturel de population.

3) A vous aussi de choisir votre capitale, en toute liberté. Sachez simplement que Jérusalem nous appartient, et qu'elle est indivisible.
Voilà. J'ai fait un grand pas, qui devrait calmer Obama et me valoir le prix Nobel de la paix. La balle est maintenant dans votre camp.

Benyamin Nétanyahou

P-S : Si votre futur Etat pouvait éviter d'avoir une Constitution, un Parlement, une police, une justice, une diplomatie et des services publics, cela faciliterait beaucoup les choses.
Robert Solé