Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FREE PALESTINE
Archives
Visiteurs
Depuis la création 863 995
25 avril 2009

Deux militants propalestiniens agressés par les sionistes et...placés en garde à vue !

Deux militants propalestiniens agressés par les sionistes

et...placés en garde à vue !

Au cours du meeting boycott Israël d'hier au 21 ter rue Voltaire GP / Capjpo, des affrontements très violents ont eu lieu sur le boulevard Voltaire, entre le service de sécurité du meeting venu à la rescousse et au moins une quarantaine de nervis sionistes qui venaient juste d'attaquer des militants portant des keffieh, à proximité immédiate du CICP. Le tout en présence de la police qui bien sûr non seulement a assisté placidement à la scène, mais n'est intervenue qu'en second lieu, pour arrêter, certes plusieurs agresseurs, mais aussi, fait incroyable, deux des agressés également. Les policiers leur ont affirmé qu'il s'agissait juste de venir confirmer leur plainte au commissariat mais les instructions ont dû venir peu après. Et les deux militants de la catégorie d'agressés sont passés, suite aux déclarations sionistes, à celle d'agresseurs et mis en examen possibles. Ils sont en garde à vue et ce jusqu'à demain 19h. Une avocate a pu se constituer pour eux. On craint qu'ils ne soient inculpés, pour faire bonne mesure, suite aux pressions sionistes qui n'ont pas manqué d'affluer chez le procureur. Si des agresseurs sionistes sont inculpés alors, pour contrebalancer, il faut nécessairement que des militants pro-palestiniens le soient également. Même s'ils n'ont fait que se défendre. Ce que la police ne peut pas ne pas avoir constaté. De plus, des militants présents ont vu rapidement accourir sur les lieux, Sami Gozlan. Cette créature tous terrains, nous la connaissons bien. Un ex commissaire de police,  responsable communautaire juif du côté de Drancy, mais aussi chef du SPCJ "Service de protection de la communauté juive". Il est aussi animateur radio sur RCJ. Expert en désinformation et ennemi fanatique de la cause palestinienne, il a par exemple tout fait auprès des mairies pour torpiller la tournée de Leïla Shahid en banlieue, du côté de Drancy / Blanc Mesnil, lorsqu'elle était à Paris. C'est lui qui assure la couverture juridique et l'interface avec les gros bras Betar / LDJ en cas de pépin avec les flics. N'hésitant pas à les recruter en échange, si besoin est.
> Cette nouvelle affaire d'agression sioniste intervient après celle de dimanche dernier ( deux blessés parmi les spectateurs du gala "Nos talents pour Gaza"), dans une conjoncture marquée par la conférence de Durban, la commémoration par les sionistes de la création d'Israël et l'ouverture du procès des assassins de Ilan Halimi. Une bien triste affaire de délinquance pure mais que l'hebdo Actualités juive tente déjà, dans un article tout récent titré "les barbares", de lier à Durban II. Il faut s'attendre à une grande et prochaine excitation des sions. A commencer par le CRIF, qui de façon odieuse, ne va pas manquer j'en suis sûr, d'exploiter ce meurtre sordide, à mobile crapuleux, en cherchant à le linker à la cause palestinienne. Sous le thème, "les mots ( ceux des pro-palestiniens ) conduisent aux actes" ( ceux du Gang des Barbares, assassins du jeune Ilan ).

Mobilisation pour nos amis emprisonnés !.
Vigilance et unité chers frères, camarades, amis et partisans de la Palestine libre !
Gouns
PS: AUX DERNIERES NOUVELLES, ILS TENTENT DE COMPLETEMENT RENVERSER LA VAPEUR ET FAIRE PASSER LES VICTIMES POUR DES AGRESSEURS!!! ET ILS VEULENT LES GARDER EN DETENTION PROVISOIRE LE TEMPS
DE L'ENQUETE!!

Commentaires
S
C'est quoi cette façon d'agir envers les pro-palestiniens?<br /> Nous soutenons un cause JUSTE, pas des assassins d'enfants "nous", si certain ne sont pas favorable qu'il reste enfermer chez eux, et qu'ils arrêtent de venir nous emmerder dans les manifs ou rassemblement.<br /> Personne ne pourra nous arrêter, et on lâchera pas l'affaire!
Répondre
Newsletter
Derniers commentaires