Changer la loi pour lutter contre le terrorisme

25/09/2008
Y. Katz

Face à la montée du terrorisme à Jérusalem-est, le Shin Bet (services de sécurité israéliens) recommande des modifications législatives.

À savoir : établir des sanctions financières à l'encontre des familles des terroristes et pouvoir mettre plus facilement en accusation les suspects des attentats.

Selon un porte-parole du Shin Bet qui s'exprimait mercredi, ces sanctions pourraient être par exemple la suppression des allocations qui leur sont versées par la sécurité sociale. De plus, l'agence de sécurité demande davantage de policiers de frontière car le manque de troupes favoriserait le développement de cellules terroristes.

"Il y a un vide dans [les] régions autour de Jérusalem, et des terroristes s'y sont installés", a déploré le porte-parole. Il rapporte que depuis début 2008, près de 250 Arabes-israéliens de Jérusalem-est ont été arrêtés pour des infractions liées au terrorisme.

"Ce que nous préconisons aura un effet à long terme sur les gens, et dissuadera les terroristes", a expliqué un des responsables du Shin Bet.

http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1222017389757&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull