Le quotidien libanais d'expression française
samedi 23 février 2008 |L’Orient-Le Jour
Hawatmeh appelle à un dialogue palestinien global
Le Hamas demande à l’UE d’intensifier les pressions sur l’État hébreu

pour la levée du blocus de Gaza

http://www.lorient-lejour.com.lb/page.aspx?page=article&id=365511


Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a salué hier l’appel du Parlement européen, la veille, à la fin du blocus imposé par Israël au territoire palestinien. Le mouvement islamiste a, en outre, demandé à l’Union européenne (UE) d’intensifier les pressions sur Israël pour obtenir la levée du blocus économique et militaire. « Le Hamas se félicite de l’appel lancé par l’UE pour la fin du blocus israélien imposé à la bande de Gaza », a déclaré le porte-parole du mouvement, Sami Abou Zouhri. « En ce qui concerne l’appel à l’arrêt des tirs de roquettes, nous affirmons que le problème réside dans l’occupation, l’agression et le siège imposé à notre peuple. Le Hamas est prêt à examiner toute initiative susceptible de contribuer à mettre fin à l’agression israélienne », a ajouté M. Abou Zouhri. « Nous exhortons l’UE à ne pas limiter son action à de simples appels à un arrêt du siège, mais aussi à mettre en application une pression politique et concrète sur Israël », a-t-il encore dit.

D’autre part, le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a exprimé jeudi soir des doutes sur l’efficacité d’une opération d’envergure que pourrait entreprendre l’armée dans la bande de Gaza pour faire stopper les tirs de roquettes. « Ceux qui croient qu’on peut nettoyer en quelques jours la bande de Gaza (des groupes armés) se trompent, se croyant 40 ans en arrière », a déclaré M. Olmert. Il a souligné, en revanche, l’efficacité des frappes ponctuelles de l’armée israélienne, qu’il s’agisse d’attaques aériennes ou d’incursions limitées, visant des groupes armés palestiniens.

Sur le terrain, deux activistes palestiniens du Jihad islamique ont été tués, hier matin, dans un raid aérien israélien contre la bande de Gaza.
L’attaque s’est produite dans le secteur du camp de réfugiés de Bureij. Par ailleurs, un pacifiste japonais, blessé par l’armée israélienne lors d’une manifestation contre le « mur » de séparation dans le village palestinien de Bilin (Cisjordanie), a affirmé hier qu’il risquait de perdre l’usage d’un œil. En outre, plusieurs centaines de manifestants
ont protesté contre les retards d’Israël pour modifier le tracé du « mur » à Bilin, en dépit d’un ordre en ce sens donné en septembre dernier par la Cour suprême. Un pacifiste américain a été blessé à la tête, par des tirs de l’armée, lors de cette manifestation.
Enfin, quelque 10 000 Israéliens provenant du centre du pays sont venus hier faire leurs achats à Sdérot, en solidarité avec les habitants de cette ville, cible de tirs réguliers de roquettes depuis la bande de Gaza.

De son côté, le secrétaire général du Front démocratique de libération de la Palestine (FDLP), Nayef Hawatmeh, a appelé hier le Hamas à renoncer au contrôle de la bande de Gaza et le Fateh à cesser les négociations avec Israël, pour ouvrir un dialogue palestinien global. M. Hawatmeh s’exprimait lors d’un meeting organisé au camp palestinien de Yarmouk, près de Damas, à l’occasion du 39e anniversaire de la création
du FDLP.