Communiqué de presse du MR

Participation du Mouvement Réformateur au débat

" Quel rôle peut jouer la Belgique pour une paix juste et durable en Palestine ?"

Mardi 7 novembre 2006.

Le Mouvement Réformateur participera à la conférence débat organisée par le " Mouvement citoyen Palestine ", le mercredi 8 novembre, à Saint-Gilles, sur le thème " Quel rôle peut jouer la Belgique pour une paix juste et durable en Palestine ? ".
Le Mouvement Réformateur ne refuse jamais le débat et est toujours présent là où le dialogue et la discussion sont possibles.
Toutefois, cela ne signifie pas que le Mouvement Réformateur cautionne ou est favorable aux thèses développées par les organisateurs de cette conférence.
En effet, l’attitude et l’empathie totalement et uniquement pro-palestinienne affichées par le " Mouvement citoyen Palestine " tant dans son intitulé que dans le choix de ses orateurs fait craindre que ce mouvement ne s’inscrive pas dans le cadre du discours pacifiste et démocratique pour une paix juste au Moyen-Orient.
De plus, le " Mouvement citoyen Palestine " ne déclare nulle part le droit des Israéliens à disposer d’eux-mêmes et à vivre en Israël au sein d’un Etat de droit. Il n’exprime pas son souci d’une paix juste et durable au Moyen-Orient, mais bien " en Palestine ".

Enfin, l’image choisie par le " Mouvement citoyen Palestine " pour illustrer l’annonce de la conférence du 8 novembre représente un Keffieh Palestinien, qui dessine les contours d’une terre palestinienne comprenant l’ensemble du territoire israélien actuel et ne reconnaît donc aucune place à Israël.

prova2
Le Mouvement Réformateur s’inscrit dans un débat démocratique qui reconnaît le droit aux peuples Israéliens et Palestiniens à vivre en paix, côte à côte dans des frontières sûres et reconnues.
C’est dans cet esprit que le Mouvement Réformateur a accepté l’invitation du " Mouvement Citoyen Palestine " à participer à cette conférence débat où il sera représenté par Madame Viviane Teitelbaum, Députée régionale bruxelloise.

Mis en ligne le 07 novembre 2006, par M. Macina, sur le site  upjf.org